Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La crise du coronavirus fait tomber le gouvernement kosovar


Albin Kurti, premier ministre du Kosovo, chute après le vote d'une motion de censure déposée par la LDK, un parti de sa propre coalition. La crise politique intervient en plein développement de la pandémie du coronavirus.


            Partager Partager

Albin Kurti sera resté deux mois au pouvoir (photo : Site du premier ministre kosovar)
Albin Kurti sera resté deux mois au pouvoir (photo : Site du premier ministre kosovar)
KOSOVO. Mercredi 25 mars 2020, Albin Kurti, premier ministre du Kosovo, est tombé après le vote d'une motion de censure déposée par la LDK (Ligue démocratique du Kosovo - centre-droit), un parti appartenant pourtant à sa coalition. Elle a été adoptée par 82 voix pour, 32 contre et une abstention après douze heures de débat au Parlement.

Albin Kurti (du parti Vetëvendosje - Autodétermination - gauche nationaliste) venait de prendre ses fonctions voici deux mois, le 3 février 2020. Il accuse désormais le président Hashim Thaci (acteur de la guerre d'indépendance de 1998-1999 et premier Premier ministre après avoir déclaré l'indépendance du pays) d'avoir manoeuvrer pour son départ.

Le parti présidentiel, le PDK (anciens indépendantistes) a été défait lors des législatives d'octobre 2019. Albin Kurti soupçonne officiellement, et il l'a répété face au Parlement durant les discussions sur la motion de censure, Hashim Thaci de vouloir mettre en place un accord d'échange de territoires, qui serait déjà négocié en sous-main avec Aleksandar Vucic, président serbe. Ceci permettrait de régler les revendications territoriales entre les deux pays, alors que la Serbie n'a jamais reconnu l'indépendance autoproclamée en 2008 de son ancienne province.

Le Premier ministre refuse l'état d'urgence face à la pandémie

Le Premier ministre avait aussi refusé d'abolir le système fiscal - comme préconisé par les Etats-unis et l'Union européenne -, qui taxe (depuis une loi de novembre 2018) à 100% les marchandises produites par la Serbie entrant sur son territoire. Il conditionne la fin de cette mesure à la reconnaissance par Belgrade du Kosovo.

La LKD justifie elle son revirement par le limogeage, mercredi 18 mars 2020, du ministre de l'Intérieur, Agim Veliu (membre de la LKD), favorable à l'idée du président du Kosovo, de proclamer l'état d'urgence face à la pandémie du coronavirus. Le premier ministre s'affirme fermement contre, arguant que cette décision renforcerait les pouvoirs du président Hashim Thaci.

Ce pays de 1,8 million d'habitants recense soixante-dix cas avérés de Covid-19 et un décès (annoncé le 22 mars 2020) imputé à ce virus.

En poste depuis avril 2016 et jusqu'en avril 2021, Hashim Thaci va devoir soit nommer un nouveau premier ministre, soit procéder à la dissolution du Parlement pour provoquer de nouvelles élections législatives qui seront difficiles à mettre en oeuvre durant l'épidémie. En attendant, le gouvernement actuel va continuer de gérer les affaires courantes.

Jeudi 26 Mars 2020

Lu 1741 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.