Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La contrefaçon coûte 60 mrds€ aux entreprises européennes



            Partager Partager

La contrefaçon fait perdre chaque année 6,97 mrds€ à l'industrie française (photo : EUIPO)
La contrefaçon fait perdre chaque année 6,97 mrds€ à l'industrie française (photo : EUIPO)
UNION EUROPÉENNE. Selon un rapport publié le 6 juin 2019 par l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO), la contrefaçon et le piratage coûte chaque année 55,98 mrds€ par an (6,97 mrds€ en France) dans onze secteurs clefs de l'économie de l'UE. Soit 110 € perdus par habitants (105 € pour la France).

L'étude estime en effet les pertes à 7,4% (6,2% pour la France) du montant total des ventes dans les secteurs étudiés à savoir, cosmétiques et produits de soins personnels; vêtements, chaussures et accessoires; articles de sport; jouets et jeux; articles de bijouterie et d’horlogerie; articles de maroquinerie et de voyage; musique enregistrée; vins et spiritueux; produits pharmaceutiques;
pesticides; et smartphones. Près de 468 000 emplois sont également directement perdus, "étant donné que la contrefaçon pèse sur la production des fabricants légitimes, qui ont besoin d'une main-d'oeuvre moins nombreuse", précise l'EUIPO.

"La croissance et la création d’emplois en Europe dépendent de secteurs industriels tels que les onze secteurs analysés dans le cadre de cette étude. Or, nos travaux mettent en lumière l'incidence négative de la contrefaçon et du piratage sur la croissance et l’emploi. Cette analyse et nos travaux de recherche en général visent à aider les décideurs politiques à trouver des solutions à ce problème et à aider les consommateurs de l’UE à prendre conscience des conséquences économiques de la contrefaçon et du piratage à une échelle plus large", souligne Christian Archambeau, directeur exécutif de l'EUIPO.

La Turquie se situe au troisième rang, derrière la Chine et Hong Kong, des pays de provenance des contrefaçons dans l'Union européenne. Le Maroc occupe la sixième position. Les principales contrefaçons concernent les vêtements (28,41 mrds€ du total), suivis par les cosmétiques (7,05 mrds€) et les médicaments (9,57 mrds€).

Par rapport à la précédente étude de la même agence implantée à Alicante en Espagne, et publiée exactement un an jour pour jour, le montant du manque à gagner a reculé au niveau de l'UE dans l'ensemble des secteurs étudiés, sauf deux : les vêtements, chaussures et accessoires (28,4 mrds€ soit 9,7% des ventes) ainsi que les cosmétiques et produits de soins personnels (7 mrds soit 10,6% des ventes).


Voir le rapport complet 2019 de l'EUIPO sur la propriété industrielle

Lire aussi : Les fabricants français et italiens s'unissent pour mieux lutter contre la contrefaçon à Vintimille


Jeudi 6 Juin 2019

Lu 994 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.