Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La compagnie aérienne portugaise TAP vendue



            Partager Partager

Un avion de la TAP à Lisbonne (phot BL)
Un avion de la TAP à Lisbonne (phot BL)
PORTUGAL. Le gouvernement portugais a accéléré la procédure pour conclure la vente de la compagnie aérienne TAP. La décision a été prise en Conseil des ministres jeudi 12 novembre 2015 en raison de l’urgence de capitaliser la compagnie aérienne 100 % nationale. Le gouvernement portugais conservateur dirigé par Pedro Passos Coelho se trouve en sursis depuis la motion de censure adoptée par la majorité de gauche au parlement mardi 10 novembre 2015.

Le consortium luso-américain Gateway s’est rendu acquéreur de 61 % des actions de TAP. Un changement au programme de recapitalisation de la compagnie, décidé au cours du même conseil de ministres, va permettre aux nouveaux actionnaires d’injecter rapidement 150 M€ dans l’entreprise pour lui éviter la faillite. Selon la presse portugaise, TAP n’aurait pas pu payer les salaires du mois de décembre.

La privatisation de la TAP, inscrite au programme de redressement financier du Portugal (programme d’aide conjoint Union européenne, Banque Centrale Européenne et Fonds Monétaire International de 2011 à 2014) devrait faire rentrer dans les caisses de l’État portugais plus de 350 M€. C’est l’un des derniers dossiers en suspens, pour que le gouvernement de Pedro Passos Coelho boucle le volet privatisations du programme de redressement. Il aura fait rentrer dans les caisses de l’État 9 mrds€ contre les 6 mrds€ prévus.

Une première tentative de vente a échoué, et l’opposition très forte au projet de cession à cru pouvoir empêcher la privatisation. L’accélération de la fermeture du dossier s’inscrit dans un contexte politique difficile au Portugal. Le Parti Socialiste instigateur de la motion de censure contre le gouvernement en place espère encore pouvoir ramener la prise de participation privée à 49 %. Seuls le régulateur des transports et la cour des Comptes peuvent maintenant faire barrage à l’opération.

Le groupe de transports Barraqueiro dirigé par Humberto Pedrosa, et l’américano- brésilien David Neeleman a affirmé avoir les moyens de rentabiliser la TAP.

Vendredi 13 Novembre 2015

Lu 5124 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.