Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La centrale de Ouarzazate au coeur des enjeux du Maroc



            Partager Partager

La centrale solaire de Ouarzazate ressemble à une nouvelle transition énergétique du Maroc. (Photo Acciona).
La centrale solaire de Ouarzazate ressemble à une nouvelle transition énergétique du Maroc. (Photo Acciona).
MAROC. « Le sud de la Méditerranée subit le changement climatique. Il n’en est pas responsable, mais a un rôle à jouer dans le futur » déclare Saïd Mouline, directeur général de l’agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique du Maroc (ADEREE)
 
Une annonce faite pour lancer un sujet bien plus important, le closing financier de la centrale solaire de Ouarzazate
 
Cette centrale solaire devrait représenter 30% de la production d’énergie du pays, sachant qu’actuellement le Maroc importe 80% de son énergie dont 15% en provenance d’Espagne. 
 
Ouarzazate est la première phase du projet Noor, le plan solaire marocain. Avec ce plan, la part des énergies renouvelables occupera 42% de la capacité électrique du Maroc. Il prévoit d’ici fin 2020 la création de 2 000 mégawatts. La centrale de Ouarzazate assurera 500 mégawatts à elle seule, dont 160 mégawatts seront opérationnels avant la fin de l’année 2015. Il s'agit réellement d'une nouvelle transition énergétique pour le Maroc.
 
La centrale couvre 3 300 hectares. Elle a bénéficié de 600 M€ d’investissement financés par les grandes banques de développement, comme la Banque Mondiale, la Banque Européenne d’investissement, la Banque Africaine de développement, l’AFD (agence française de développement). 
 
Grâce à la technologie du stockage thermique, la centrale pourra fonctionner de jour comme de nuit, jusqu’à sept heure après le coucher de soleil.

L'énergie renouvelable la solution du futur

Le Maroc veut compter sur ses futures générations. (Photo Emadrassa.inwi.ma)
Le Maroc veut compter sur ses futures générations. (Photo Emadrassa.inwi.ma)
« C’est un atout énorme pour l’avenir. Au Nord comme au Sud, les énergies renouvelables représentent la paix » souligne Saïd Mouline avant d’expliquer que cette centrale devient un exemple pour les investisseurs, pour que le secteur privé s’intéresse lui aussi au renouvelable. 
 
Le Maroc mise sur une intégration industrielle et surtout sur ses futures générations, en créant dans ses écoles d’ingénieurs des branches liées aux énergies renouvelables.

Le directeur général de l’agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique du Maroc, va même plus loin en parlant de réseaux connectés et d’entraide, « La solution la moins chère pour les pays du Nord serait de transporter sur plusieurs milliers de kilomètres l’énergie que les pays du Sud  produisent ». 
 
Cela rappelle le projet desertec. Un échec après le retrait des investisseurs. Ce programme prévoyait de fournir en 2050 près de 15% de l’électricité consommée en Europe.

Ludivine Tur

Jeudi 18 Juin 2015

Lu 8653 fois





1.Posté par CORNUT le 19/06/2015 09:12
Vous dites "lancer un sujet bien plus important, le closing financier de la centrale solaire de Ouarzazate. " sans aborder ce point majeur!
Le prix de vente offert après appel d'offres international pour cette 1ère phase de 160MWe par le consortium saoudo-espagnol était de 1,61 dirham par kWh soit environ 15 cents d'Euro (+ modalités d'indexation non publiées!). Or le prix d'achat de l'électricité par l'ONEE s'établissait à 5-6 cents d'Euro alors (et le pétrole a baissé depuis). Il a fallu donc compenser la différence d'environ 1dirham par kWh par quelques dons (surtout pour les relations publiques des donateurs institutionnels...) et surtout une énorme subvention du FDE (fonds marocain de développement de l'énergie, doté par les pays de la Péninsule après la hausse du baril en 2008), de l'ordre de 200 à 300 millions d'Euros sur les 25 ans du contrat de production et vente (montant non révélé à ma connaissance, mais facile à calculer... ). C'est à dire plus de 80 ans du budget de l'ADEREE chargée de la politique d'efficacité énergétique et des renouvelables.
Il aurait fallu d'abord renforcer ces politiques, doter de moyens financiers la transition énergétique au Maroc dans tous les secteurs, réduire rapidement et en tout cas cibler strictement les subventions au butagaz, pour que le Maroc s'adapte à des énergies plus chères, à des tarifs compatibles avec des productions solaires sans subvention ou presque. On a fait le contraire... pour faire de l'électricité qui servira à Marrakech à faire du fluide de climatisation à 10-12°C pour rafraîchir l'air climatisé à 26°C dans des immeubles surchauffés mal adaptés (pas d'isolation, trop de vitrages à l'ouest notamment, des frigos peu performants...) dans une ville surchauffée par les innombrables véhicules particuliers qui diffusent 3 kWh thermique pour chaque kWh mécanique. Et cela à 50km d'un sommet à plus de 4000m où l'on pourrait récolter tout le froid qu'on voudrait.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss