Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La capacité de stockage chute de 400 000 barils en Libye



            Partager Partager

Un réservoir détruit à Ras Lanouf (photo : NOC)
Un réservoir détruit à Ras Lanouf (photo : NOC)
LIBYE. Les combats se poursuivent depuis jeudi 14 juin 2018, dans le croissant pétrolier libyen, entre l'Armée nationale libyenne (ANL) de l'homme fort de l'Est du pays Khalifa Haftar et la milice d'Ibrahim Jadhran qui tente de s'emparer des terminaux pétroliers. Les conséquences commencent à se faire ressentir sur l'économie de l'or noir à cause notamment de la destruction de deux réservoirs à Ras Lanouf (les numéros 2 et 12).

Sur son site, la NOC, la compagnie nationale pétrolière libyenne, parle, lundi 18 juin 2018, de "pertes catastrophiques" et précise que depuis l'assaut de la milice sur les installations, la capacité de stockage est passée de 950 000 barils à 550 000 barils. "Avant l'attaque, Ras Lanouf opérait cinq réservoirs de stockage de pétrole. La destruction du réservoir 2 risque de provoquer une fuite et de propager l'incendie vers les réservoirs 1, 6 et 3", souligne la NOC dans un communiqué. Un de ses salariés a été touché durant l'incursion avant l'évacuation de l'ensemble du personnel.

Des milliards de dollars de pertes

La NOC "réclame à nouveau le retrait immédiat d'Ibrahim Jhadran et de ses gangs du port, la cessation des opérations militaires et la fourniture de soutien et d'assistance aux équipes de lutte contre les incendies qui tentent d'éteindre les réservoirs encore en flamme", précise la compagnie. Ses responsables évaluent à "des centaines de millions de dollars en coût de construction et des milliards en pertes de vente" ces détériorations. "La reconstruction des réservoirs peut prendre des années, surtout dans les circonstances de sécurité actuelles", craint la NOC.

Depuis la révolution qui a mis fin au régime de Kadhafi, Ibrahim Jhadran et ses Gardes des installations pétrolières (GIP) contrôlaient les terminaux pétroliers de l'Est du pays et bloquaient toutes les exportations. Jusqu'à ce qu'ils en soient chassés par l'ANL autoproclamée et rivale du pouvoir de Tripoli en septembre 2016.

Lire aussi : La guerre du pétrole continue à alimenter les combats fratricides en Libye 


Mardi 19 Juin 2018

Lu 1145 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Fil d'actu


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.