Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La bataille pour Tripoli bat son plein pour la conquête du pays



            Partager Partager

Antonio Guterres a quitté la Libye très inquiet sur l'avenir de la Libye dans ces prochains jours (photo : Onu)
Antonio Guterres a quitté la Libye très inquiet sur l'avenir de la Libye dans ces prochains jours (photo : Onu)
LIBYE. C'est l'une de ces batailles qui pourrait bien sceller le sort d'un pays. Pour freiner l'avance des troupes du maréchal Khalifa Haftar et de son Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée, les soldats de l'armée régulière libyenne du Gouvernement d'unité nationale (GNA) ont mené, dimanche 7 avril 2019, une contre-offensive. Les combats se poursuivent, lundi 8 avril 2019, malgré les appels à "une trêve humanitaire de deux heures" de la Manul (mission de l'Onu en Libye) et de plusieurs pays dont les Etats-Unis (qui a retiré provisoirement ses soldats) et la Turquie. Une tentative d'adoption par le Conseil de sécurité, dimanche 7 avril 2019, d'une déclaration demandant au maréchal Haftar d'arrêter son avancée vers Tripoli a avorté à cause du véto de la Russie. Moscou voulait que le texte concerne toutes les forces et pas seulement à celles du maréchal.

Après avoir rencontré les deux belligérants, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unis, a quitté le pays, vendredi 5 avril 2018, en évoquant sa "profonde inquiétude et avec le coeur lourd", tout en espérant que sera "évitée une confrontation sanglante." Il n'a semble-t-il pas été entendu.

La conférence nationale reste programmée

Lors de la réunion du G7 à Dinard (5 et 6 avril 2019), les participants ont d'ailleurs commenté les évènements dans une déclaration commune mettant "en garde tout acteur libyen alimentant le conflit civil". "Nous sommes convenus d'utiliser toutes les possibilités à notre disposition pour exercer une pression sur les responsables en Libye, en particulier le maréchal Haftar, afin d'éviter toute escalade", indiquait même Heiko Maas, ministre allemand des Affaires extérieures.

Vendredi 5 avril 2019, l'Armée qui prend ses ordres du gouvernement parallèle situé à l'Est du pays se trouvait à vingt-sept kilomètres de la capitale libyenne. Dimanche 7 avril 2019, les combats redoublaient d'intensité entre les forces pro-gouvernementales et celles de l'ANL. Avec d'abord un raid aérien au-dessus de la banlieue de Tripoli mené par le maréchal Khalifa Haftar suivi donc d'une contre-offensive de l'armée du GNA, assistée par des milices de Misrata, baptisée "volcan de la colère", pour la défense de la capitale.

Un premier bilan du ministère de la santé du GNA faisait état, de vingt-et-un morts et vingt-sept blessés dans ses rangs. L'ANL parle elle de quatorze morts parmi ses soldats.

En pleine guerre civile, la Libye devrait pourtant tenir la Conférence nationale pour la paix prévue du 14 au 16 avril 2019 à Ghadames (Sud-Ouest du pays). C'est en tout cas ce qu'affirme Ghassan Salamé, émissaire de l'Onu pour la Libye, précisant toutefois "sauf en cas de circonstances majeures."

Le premier ministre reconnu par la communauté internationale, Fayez al-Sarraj accuse son adversaire Khalifa Haftar de "saper le processus politique", de "plonger le pays dans un cycle de violence et de guerre destructrice", et de n'être animé que "par ses intérêts personnels."


Lundi 8 Avril 2019

Lu 980 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.