Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La banque espagnole garde du ressort selon le FMI



            Partager Partager

Une restructuration plus poussée du secteur est souhaitée par le FMI (photo MN)
Une restructuration plus poussée du secteur est souhaitée par le FMI (photo MN)
ESPAGNE. Le rapport du Fonds Monétaire International Global Financial Stability Report, publié le 20 avril 2010, a minimisé les précédentes prévisions de pertes des banques espagnoles, qui n’en finissent pas d’éponger les conséquences de la crise de 2008-2009.

Selon les prévisions du FMI les banques espagnoles perdraient en effet 1,7 md€ cette année, au lieu de 2 mds€ et plus, auxquels s’attendait précédemment l’institution financière mondiale.

Selon le FMI c’est le plan de soutien public du gouvernement espagnol au secteur bancaire qui aurait limité les effets de la crise, et permis la « lente et inégale » remontée du crédit dans la péninsule ibérique.

L'aide publique trouve ses limites

Pour autant le FMI appelle l’Espagne à poursuivre la restructuration de son système bancaire, en s’attachant surtout aux plus petites structures. En clair, les banques espagnoles sont priées de jouer la concentration. L’Espagne, en 2009, a créé à cet effet un Fonds de Restructuration, le FRAB, doté de 99 mds€. Mais celui-ci ne jouera que jusqu’en juin 2010, et rien ne dit encore qu’il pourrait être prolongé.

Nonobstant, la ministre des finances Elena Salgado a affirmé le 20 avril 2010, que « le système financier espagnol était solvable » en s’appuyant sur le rapport du FMI, soit dit en passant initié par un conseiller au président du FMI, espagnol lui aussi, José Viñals.

Ce dernier a souligné que le cas espagnol était très différent du grec, en raison justement de la stabilité du système en Espagne. Toutefois le rapport estime aussi que l’aide publique au secteur bancaire en Espagne ne pourra guère aller plus loin, d’une part en raison de l’état des finances publiques, et d’autre part à cause des politiques sociales qu’il faudra mener en raison de la forte poussée du chômage.

Lire aussi : La Banque d’Espagne ne cache plus ses exigences sur les fusions de caisses d'épargne

Mercredi 21 Avril 2010

Lu 1466 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA


agenda

Recherche personnalisée

Soumettre un événement

À cause de la pandémie du Covid-19
et des différentes restrictions
de circulation, de confinement et de fermeture des lieux publics dans les pays méditerranéens, nous suspendons jusqu'à nouvel ordre la publication
de notre agenda







À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.