Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La banque Leumi va licencier 1 000 salariés


ISRAËL. Après le licenciements de 1 000 employés de la Leumi en trois ans, la banque israélienne annonce une nouvelle vague de 1 000 départs d'ici 2017.


            Partager Partager

La banque Leumi va licencier 1 000 salariés
ISRAËL. Mardi 31 mars 2015, la banque Leumi a présenté le bilan du dernier trimestre de 2014 : la banque a perdu 111 millions de shekels (25,92 M€), principalement en raison des amendes qu’elle a dû payer aux autorités américaines pour des cas d’évasions fiscales. La banque en a profité pour annoncer le licenciement de 1 000 employés d’ici 2017.

À la fin de l’année 2014 la Leumi présentait un profit net de 1,5 milliard de shekels (350 M€), une baisse de 24% par rapport au profit de 2013, qui s’élevait à 1,98 milliard de shekels (460 M€).

Sans les amendes payées aux autorités américaines, la rentabilité des capitaux propres de la Leumi en 2014, aurait dû atteindre 2,5 milliards de shekels (580 M€), un chiffre en hausse de 9,3% par rapport à celui de l’année précédente.

Les entrées provenant des taux d’intérêt ont chuté quant à eux de 0,4% pendant le 3e trimestre 2014 avec un total de 1,08 mrd de shekels (250 M€). Mais, en considérant l’ensemble de l’année 2014, ces entrées s’élèvent à 7,36 milliards de shekels (1,72 mrds€), soit une augmentation de 0,1% par rapport à 2013.

“ L’année 2014 était une année test pour le groupe Leumi. Et malgré les nombreuses difficultés que nous avons dû affronter, le bilan reste exceptionnel. Si nous retirons la provision versée aux autorités américaines, notre taux de croissance est positif et atteint les 9,3% !" a déclaré très enthousiaste, Rakefet Russak Aminoach, PDG de la Banque Leumi.

Cette croissance ne va pourtant pas empêcher la banque de licencier au total 2 000 employés en moins de cinq ans pour cause de "restrictions budgétaires". Il s'agit en effet de la deuxième vague de licenciements. 1 000 salariés de la Leumi ont déjà été congédiés durant les trois dernières années.

En 2014, le salaire de Rakfet Russak Aminoach atteignait, quant à lui, la coquette somme de 4,1 millions de shekels (950 000 €), et celui du président David Brodet, pas moins de 3,1 millions de shekels (720 000 €).

Mercredi 1 Avril 2015

Lu 1536 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


MED’INNOVANT AFRICA pour imaginer la ville méditerranéenne de demain


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.