Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La Villa Méditerranée va renaître en accueillant une réplique de la Grotte Cosquer


Marseille proposera, à partir de juin 2022, une réplique de la Grotte Cosquer et de son art pariétal dans le bel écrin de la Villa Méditerranée. La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur conserve la propriété du bâtiment et recevra 200 000 € au minimum de redevances de la part du concessionnaire Kléber Roussillon.


            Partager Partager

Une promenade en bateau autonome permettra de découvrir l'art pariétal de la grotte (Illustration : Kléber Rossillon)
Une promenade en bateau autonome permettra de découvrir l'art pariétal de la grotte (Illustration : Kléber Rossillon)
FRANCE. Après avoir remporté l'appel d'offres de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur en septembre 2019, Kléber Rossillon a dévoilé, vendredi 22 novembre 2019, son projet d'implantation d'une réplique à 90% de la Grotte Cosquer au sein de la Villa Méditerranée à Marseille.

La société périgourdine se voit confier la conception (via Eiffage Construction et le cabinet d'architecture Corine Vezzoni et associés) et la gestion pendant vingt-cinq ans de cette anamorphose du site sous-marin découvert entre 1985 et 1991 par Henri Cosquer. "J'ai fait le tour des quatre plus grandes grottes ornées. Il est important pour les Marseillais de découvrir celle-ci", se réjouit le plongeur professionnel de Cassis.
Kléber Rossillon ajoute avec la Grotte Cosquer une douzième corde à son arc (voir encadré ci-dessous).

Propriété de l'Etat français, la grotte - dont la première occupation humaine date de - 27 000 ans - arbore quelque 270 oeuvres d'art pariétal dont principalement des représentations d'animaux et des silhouettes de mains (voir vidéo). "Avec la hausse du niveau des mers, la grotte est vouée à disparaître donc il y a urgence pour la faire découvrir au public", insiste Geneviève Rossillon, présidente de la société éponyme.

Henri Cosquer se félicite de savoir que la grotte pourra être "montrées" aux Marseillais grâce au choix de la Région et de son président Renaud Muselier (photo : F.Dubessy)
Henri Cosquer se félicite de savoir que la grotte pourra être "montrées" aux Marseillais grâce au choix de la Région et de son président Renaud Muselier (photo : F.Dubessy)
Une vocation méditerranéenne contrariée
pour la Villa Méditerranée

Conçue par  l'architecte Stefano Boeri, et voulue par Michel Vauzelle, alors président socialiste de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Villa Méditerranée a été inaugurée en avril 2013. Elle était promise à devenir un écrin pour accueillir les manifestations à vocation méditerranéenne. D'un coût de 62 M€ pour un budget de fonctionnement compris en 4 et 6 M€ par an, "cet outil n'a pas trouvé sa vocation méditerranéenne. Il ne fonctionnait pas. C'est une épine au pied que nous avions", indique Renaud Muselier, Président de la Région, précisant que "la vente de ce bâtiment n'était pas possible au vu des nombreuses contraintes du bâtiment."
Sa majorité, désormais de droite, lui a donc trouvé une nouvelle affectation après avoir longtemps tâtonné. La Villa Méditerranée aurait pu devenir un Casino de jeux, ou le siège de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM).

Visite en bateau autonome

La Villa Méditerranée accueillera la réplique de la Grotte Cosquer (Illustration : Kléber Rossillon)
La Villa Méditerranée accueillera la réplique de la Grotte Cosquer (Illustration : Kléber Rossillon)
A partir de juin 2022, la visite débutera par un trajet sur une passerelle, au-dessus de l'eau, où les touristes pourront admirer le "Cro-Magnon", le bateau d'Henri Coquer. Suivra une immersion dans le monde de la plongée au rez-de-chaussée du bâtiment avec, notamment, la reconstitution d'un club de plongée.

Le coeur de la visite consistera en une promenade dans la reproduction de la grotte, sous le niveau de la mer (R-2), de trente minutes en "bateau" (véhicule autonome guidé par des rails). Les visiteurs rejoindront ensuite l'auditorium (déjà construit) pour découvrir un film sur la découverte du site par Henri Cosquer. ils se rendront ensuite au dernier étage de la Villa Méditerranée, sur son porte-à-faux, pour terminer par une exposition consacrée au climat, aux espèces disparues et à l'art pariétal. "Nous attendons 30 000 scolaires par an", commente Geneviève Rossillon.

Geneviève Rossillon table sur 500 000 visiteurs (photo : F.Dubessy)
Geneviève Rossillon table sur 500 000 visiteurs (photo : F.Dubessy)
11 sites déjà exploités par Kléber Rossillon

Filiale du groupe Sofra (holding familiale des Rossillon), Kléber Rossillon est spécialisée dans la gestion de sites culturels et touristiques. La Grotte Cosquer sera le douzième de son portefeuille, riche déjà de la Grotte Chauvet 2 en Ardèche mais aussi du Train de l'Ardèche, du Mémorial de Waterloo 1815 en Belgique ou encore des Jardins suspendus de Marqueyssac en Dordogne.
Kléber Rossillon revendique 1,6 million de visiteurs par an sur les onze sites déjà existants.

La Région gagnante

La Région va investir 10 M€ soit 9 M€ de financement initial plus 1 M€ à verser dans les cinq dernières années de la concession. Elle n'accordera cependant aucun subvention de fonctionnement lors de l'exploitation du site. "Le coût pour le contribuable sera donc nul", annonce Renaud Muselier. Kléber Rossillon apporte lui 13 M€ pour la construction.

La Région recevra une redevance minimale annuelle de 200 000 € indexée sur le chiffre d'affaires pendant les vingt-cinq ans de la concession. Ce dernier pourrait atteindre, en vitesse de croisière, les 8,8 M€. 800 000 visiteurs sont attendus en année pleine, puis, une fois l'effet de nouveauté estompé, 500 000.

voir la vidéo du projet

Lundi 25 Novembre 2019

Lu 484 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Novembre 2019 - 16:42 Onze repreneurs se partagent Thomas Cook France


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.