Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La Turquie se déprécie chez les agences de notation



            Partager Partager

Le taux de change de la livre turque pose des problèmes à l'économie (photo : F.Dubessy)
Le taux de change de la livre turque pose des problèmes à l'économie (photo : F.Dubessy)
TURQUIE. Coup sur coup, S&P et Fitch viennent de livrer leur analyse sur la conjoncture économique de la Turquie. La seconde agence de notation baisse la note de solvabilité du pays de BBB- à BB+, qui le place désormais en catégorie spéculative, avec cependant une perspective stable. Alors que la première se contente de jouer sur la perspective qui passe de stable à négative, mais ne touche pas au BB actuel. "Nous révisons notre perspective à négative pour refléter ce que nous considérons être des pressions croissantes sur la capacité des responsables à tempérer les pressions inflationnistes et sur les taux de change", précise le communiqué de Standard and Poor's.

Déjà en 2016, S&P, comme Moody's d'ailleurs, avait décidé de baissé la note de la Turquie en la classant en catégorie spéculative.

Plusieurs raisons sont évoquées pour cette dégradation de la confiance en Ankara. D'abord les conséquences du putsch avorté du 15 juillet 2016 avec la purge très large conduite par les autorités (40 000 personnes arrêtées et 100 000 autres limogées) et qui se poursuit. Selon Fitch, elle aurait "perturbé certains acteurs économiques". En marge de cela, le projet de réforme constitutionnelle offrant encore plus de pouvoir au président Recep Tayyip Erdogan viendrait confirmer l'émergence d'"un système où les contre-pouvoirs ont été affaiblis" indique l'agence américaine.

A considérer également, la chute de la livre turque face à l'euro et au dollar, et l'amenuisement des réserves monétaires, qui vient secouer une économie déjà en difficulté. S&P parle de "risques économiques en raison des contraintes sur ses politiques, d'une inflation croissance et des pressions sur les taux de change et la balance des paiements".

Eric Apim

Lundi 30 Janvier 2017

Lu 923 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:04 Croissance : l'Europe à la peine


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss