Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La Turquie poursuivra ses explorations d'hydrocarbures malgré la menace de Bruxelles



            Partager Partager

En recevant le premier ministre de la RCTN, le président turc a réaffirmé sa volonté de continuer ses explorations gazières dans les eaux territoriales de Chypre (photo : Présidence turque)
En recevant le premier ministre de la RCTN, le président turc a réaffirmé sa volonté de continuer ses explorations gazières dans les eaux territoriales de Chypre (photo : Présidence turque)
TURQUIE / CHYPRE. "Nous poursuivrons nos activités d'exploration dans l'Est de la Méditerranée et continuerons à le faire avec la même détermination." Jeudi 22 août 2019, Recep Tayyip Erdogan a fois balayé d'un revers de main les sanctions décidées mi-juillet 2019 par le Conseil européen pour protester contre des forages illégaux d'Ankara dans les eaux territoriales de Chypre. Avec notamment une coupe de 145,8 M€ dans les fonds européens programmés pour la Turquie en 2020, une pause dans les sessions du conseil d'association (censé préparer l'entrée de la Turquie dans l'UE) et dans toutes autres réunions dans le cadre des dialogues de haut niveau entre l'UE et la Turquie.

Pour le président turc, qui s'exprimait face à la presse lors d'une visite d'Ersin Tatar, premier ministre de la République turque de Chypre du Nord (RTCN), "l'UE qui a annoncé de prétendues mesures (...) ne nous nuit pas à nous, mais à elle-même." Selon lui, "c'est une honte de la part de l'Union européenne d'avoir pris parti pour la partie chypriote grecque, qui n'a tenu aucune des promesses qu'elle avait faites aux Nations unies et à la communauté internationale en ce qui concerne la résolution du problème de son pays." Recep Tayyip Erdogan évoque les promesses effectuées par Nicosie lors du référendum organisé sous le mandat de Kofi Anan en tant que secrétaire général des Nations unies. "Les promesses faites sur les questions financières n'ont pas non plus été tenues et il en va de même pour aujourd'hui", accuse-t-il.

La découverte d'importants champs gaziers à l'Est de la Méditerranée attise les convoitises dans la région. La Turquie demande que les ressources au large de Chypre - pays divisé en deux avec une partie membre de l'Union européenne et une autre, la RTCN, non reconnue par la communauté internationale mais soutenue par le gouvernement turc - soient partagées équitablement entre les deux gouvernements de l'île. Ce que refuse catégoriquement Nicosie. "Outre ses liens profonds et historiques avec l'île, la Turquie est également l'un des trois pays garants et a donc le droit de prendre la parole (...) Nous continuerons à défendre les droits et les intérêts des Chypriotes turcs dans l'île et la région avec autant de détermination que nous défendons nos propres droits", insiste Recep Tayyip Erdogan.


Vendredi 23 Août 2019

Lu 1417 fois




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.