Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Turquie espère porter de 3,5 à 10 mrds$ ses échanges commerciaux avec l'Algérie


Rédigé par , le Mercredi 28 Février 2018 - Lu 2356 fois


Le président turc et le premier ministre algérien veulent intensifier leurs échanges commerciaux (photo : Gouvernement algérien)
Le président turc et le premier ministre algérien veulent intensifier leurs échanges commerciaux (photo : Gouvernement algérien)
TURQUIE / ALGÉRIE. A Alger, Recep Tayyip Erdogan a indiqué vouloir augmenter les échanges commerciaux entre la Turquie et l'Algérie qui s'élèvent actuellement à 3,5 mrds$ (2,86 mrds€). "La coopération entre nos deux pays est de nature à porter ces échanges à 5 mrds$ à brève échéance", déclarait le président turc, mardi 27 février 2018, en ouverture d'un forum d'hommes d'affaires algériens et turcs. Et il entend bien aller beaucoup plus loin. "L'Algérie est très grande et la Turquie très forte. Nous coopérerons davantage pour augmenter le volume de nos échanges, l'objectif étant d'atteindre les 10 mrds$ à l'avenir."

Le président turc appelle ses compatriotes à investir en masse en Algérie qu'il qualifie d'"île de stabilité politique et économique en Méditerranée et en Afrique." Selon Abdelkrim Mansouri, président de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI), "la Turquie est le premier investisseur étranger en Algérie et compte 138 projets inscrits auprès de l'ANDI dont vingt-trois déjà réalisés avec 74 milliards de dinars algériens (526 M€) d'investissement."

Ahmed Ouyahia a affirmé "la volonté et la disposition de l'Algérie à développer son partenariat économique avec la Turquie, afin d'atteindre le niveau privilégié que connaissent leurs relations politiques." Pour le premier ministre algérien, "la Turquie est un partenaire stratégique de l'Algérie, elle est aujourd'hui le sixième importateur de produits algériens et le septième plus grand fournisseur de l'Algérie."

En visite officielle pendant deux jours en Algérie, Recep Tayyip Erogan a signé, lundi 26 février 2018, sept accords de partenariat et de coopération ainsi que mémorandums d'entente avec ce pays. Ils concernent les secteurs des hydrocarbures (mémorandum d'entente entre Sonatrach et les groupes turcs Rönesans et Bayegan pour la construction d'un site pétrochimique à Adana au sud de la Turquie), de l'agriculture, du tourisme, de la diplomatie, de la culture et de l'enseignement supérieur. Quelques 800 entreprises turques, pour un effectif de 28 000 salariés, sont présentes sur le sol algérien.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info