Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Turquie augmente de 69% son déficit commercial en 2020


Rédigé par Eric Apim, le Mardi 2 Février 2021 - Lu 1390 fois


Le déficit du commerce extérieur se creuse en Turquie (photo : F.Dubessy)
Le déficit du commerce extérieur se creuse en Turquie (photo : F.Dubessy)
TURQUIE. Selon les données publiées vendredi 29 janvier 2021 par l'Institut turc des statistiques (TUIK), les exportations turques ont accusé une baisse de 6,3% en 2020, par rapport à l'exercice précédent, avec un total de 169,48 mrds$ (140,46 mrds€), hors produits énergétiques et or non monétaire.
L'Allemagne a été le premier client du pays (15,7 mrds$ d'exportations) suivi par le Royaume-Uni (11,23 mrds$), les États-Unis (10,84 mrd$), l'Irak (9,13 mrds$) et l'Italie (8,75 mrds$). Ces cinq pays pèsent 32,2% des exportations totales. Les produits des industries manufacturières ont représenté 94,3% du total des exportations en 2020, contre 3,5% pour la sylviculture et la pêche et 1,7% pour les mines et carrières.

Le TUIK évoque une contraction du marché et de la demande liée à la Covid-19 pour justifier ce recul.

En revanche, les importations ont connu une hausse de 4,3% à 219,39 mrds$ (181,82 mrds€). La Chine occupe la première place avec 23,20 mrds$, puis vient l'Allemagne (21,71 mrds$), la Russie (17,86 mrds$), les États-Unis (11,51 mrds$) et l'Italie (9,19 mrds$). Ces cinq pays ont assuré 38% des importations totales.

Les biens intermédiaires dominent les importations avec 74,3% du total, suivis des biens d'équipement (14,5%) et des biens de consommation (11%).

Les exportations en hausse en janvier 2021

Le déficit commercial sur l'année 2020 se porte donc à 49,91 mrds$ (41,36 mrds€), soit une augmentation de 69,1% par rapport à 2019. "Dans la même période, les exportations couvrent les importations à hauteur de 77,2% alors qu'elles l'étaient de 86,0% en janvier-décembre 2019", précise le TUIK.

La situation semble cependant se redresser en 2021. Ruhsar Pekcan ministre turc du Commerce, dévoilait, mardi 2 février 2021, que les exportations turques affichaient une hausse de 2,5% en janvier 2021 par rapport à janvier 2020. Elles ont atteint les 15 mrds$ (12,43 mrds€), ce qui serait le chiffre le plus élevé de l'histoire du pays sur ce mois, selon elle. Dans le même temps, les importations se trouvaient en baisse de 5,6% à 18,1 mrds$ (15 mrds€). "Le déficit du commerce extérieur a donc reculé de 32% sur une base annuelle à plus de 3 mrds$", se félicitait Ruhsar Pekcan. La ministre prévoit 184 mrds$ (152,47 mrds€) d'exportations en 2021.

En marge de ces résultats, Fatih Dönmez a annoncé, lundi 1er février 2021 sur le réseau Twitter, que "les mesures prises dans tous les domaines de l'énergie en 2020 n'ont pas ralenti la production de pétrole." Le ministre turc de l'Energie et des Ressources naturelles indiquait que la production de pétrole avait augmenté de 1,5 million de barils en 2020 pour atteindre les 22,26 millions (20,75 millions en 2019). 16,61 millions de barils ont été produits par le secteur public contre 5,65 millions par le privé.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info