Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Tunisie, seul pays méditerranéen sur la liste noire européenne des paradis fiscaux




La Tunisie figure désormais sur la liste noire européenne des paradis fiscaux (photo : F.Dubessy)
La Tunisie figure désormais sur la liste noire européenne des paradis fiscaux (photo : F.Dubessy)
UNION EUROPÉENNE. L'Union européenne a livré, mardi 5 décembre 2017 à l'issue d'une réunion des vingt-huit ministres de l'UE à Bruxelles, sa première liste des paradis fiscaux. La liste noire comprend dix-sept pays* et un seul du bassin méditerranéen : la Tunisie.

Selon Bruno Le Maire, ministre français des Finances, il s'agit des "Etats qui ne font pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale." En clair, ceux qui ne se conforment pas aux standards d'échange automatique de données de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui favorisent l'implantation de sociétés offshore, et qui ne se sont pas engagés à suivre les lignes directrices contre l'évasion fiscale de l'OCDE d'ici à fin 2017.

L'UE a également publié une liste grise recensant quarante-sept pays qui ont pris des engagements et donc bénéficient pour l'instant d'une clémence sous réserve de suivi. Cette dernière inclut notamment le Maroc. Rabat a été sorti in extremis de la liste noire grâce à des engagements pris auprès de l'Union européenne. La Tunisie, qui aurait fait parvenir trop tard les mêmes engagements (dans la nuit de lundi 4 à mardi 5 décembre), n'a pas pu par contre bénéficier d'une relégation.

A noter tout de même que l'Union européenne a refusé d'inscrire sur cette liste ses pays membres au prétexte que par définition ils se conformaient tous au droit de l'UE en matière de lutte contre l'évasion et la fraude fiscales. Pourtant, l'Oxfam le réclamait. L'ONG avait même suggéré le 29 novembre 2017 une liste de trente-neuf pays. Y figuraient Malte, Luxembourg, les Pays-Bas et l'Irlande. Oxfam avait également placé dans sa liste noire plusieurs autres pays méditerranéens à côté de Malte : l'Albanie, l'Ancienne république yougoslave de Macédoine, la Bosnie-Herzégovine, Gibraltar, le Monténégro et la Serbie.


* Bahreïn, Barbade, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, La Grenade, Guam, Îles Marshall, Macao, Mongolie, Namibie, les Palaos, Panama, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie, Trinidad et Tobago et Tunisie.




Mardi 5 Décembre 2017



Lu 2088 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

« Dans le contexte actuel, les Méditerranéens font désordre »


avis d'expert

Vincent Giovannoni. Anthropologue, commissaire d'exposition au MuCEM.


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF