Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La Tunisie prolonge sa pause de la démocratie


Rédigé par Eric Apim, le Mardi 24 Août 2021 - Lu 1510 fois


Kaïs Saïed gouverne désormais seul la Tunisie (photo : Présidence de la République tunisienne)
Kaïs Saïed gouverne désormais seul la Tunisie (photo : Présidence de la République tunisienne)
TUNISIE. Le président de la République tunisienne a annoncé, dans la nuit du 23 au 24 août 2021, la publication d'un décret prolongeant "jusqu'à nouvel ordre" le gel du Parlement. Le 25 juillet 2021, Kaïs Saïed prononçait la suspension de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) pour trente jours, limogeait son Premier ministre Hichem Mechichi et s'arrogeait par là-même les pleins pouvoirs. Depuis, et contrairement à ce qu'il avait promis, aucun nouveau chef de gouvernement n'a été désigné, pas plus qu'une feuille de route politique publiée.

Pour justifier cette entorse à la démocratie, Kaïs Saïed s'appuyait sur l'article 80 de la Constitution tunisienne adoptée en 2014. S'il interdit la dissolution du Parlement, il prévoit bien le "gel de ses activités", en cas de "péril imminent".

L'opposition, principalement le parti islamiste Ennahda, avait alors dénoncé un coup d'État, d'autant plus que ces décisions s'accompagnaient de la levée de l'immunité de plusieurs députés - prolongée également - ainsi que l'interdiction faîte à soixante-cinq parlementaires, mais aussi des hommes d'affaires, des anciens ministres et des magistrats, de quitter le territoire tunisien.

Dans un communiqué, quarante-cinq magistrats tunisiens ont dénoncé "l'affreuse atteinte gratuite et sans précédent à l'encontre de la liberté de circulation et de voyage (...) en l'absence de toute procédure judiciaire".

"La liberté de déplacement est un droit constitutionnel que je m'engage à garantir (...) Mais certaines personnes doivent rendre des comptes à la justice avant de pouvoir voyager", réplique le président tunisien.

L'ONG tunisienne I-Watch a recensé quatorze députés poursuivis ou condamnés pour des faits aussi divers que crimes et délits, fraude fiscale, escroquerie, corruption, conflit d'intérêt et harcèlement sexuel.

Rumeur de coup d’État contre Kaïs Saïeb

Selon Riadh Sidaoui, directeur du Centre arabe de recherches et d'analyses politiques et sociales (Caraps), basé à Genève, Kaïs Saïed a choisi de s'arroger tous les pouvoirs pour éviter justement un coup d'État. Interrogé sur les ondes de la radio tunisienne Jawhara fm lundi 23 août 2021, il précise que cette tentative de prise de pouvoir aurait été fomentée par le président de l'ARP et chef d'Ennahda, Rached Ghannouchi, le Premier ministre Hichem Mechichi, l'ancien ministre de la Défense Brahim Bartagi et l'ex-ministre de la Justice Hasna Ben Slimane. Un appel au soulèvement des forces de l'ordre était prêt à être diffusé, depuis le domicile d'Hichem Mechichi, sur la chaîne Al-Jazira. Ce qui expliquerait, toujours selon Riadh Sidaoui cité par la presse tunisienne, la fermeture par la police du bureau tunisien de la chaîne Qatarie.

Lundi 23 août 2021 au soir, Rached Ghannouchi, chef d'Ennahda, a remplacé tous les membres du bureau exécutif de son parti, "afin de répondre aux exigences de la période actuelle avec l'efficacité requise", commentait-il. Mohamed Goumani, qui dirige la cellule de crise créée au sein du parti d'opposition, publiait le même jour sur les réseaux sociaux un post précisant "Non au retour au pré-25 juillet, aux scènes de tensions entre les parlementaires ou entre les deux chefs de l’exécutif. Oui, pour reprendre et rectifier la voie démocratique bloquée depuis le 25 juillet, et pour mettre fin à la situation exceptionnelle".

En dévoilant la poursuite de l'état d'exception, Kaïs Saïed a indiqué, par communiqué, qu'il s'adressera dans quelques jours au peuple tunisien.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info