Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Tunisie prévoit de libéraliser son ciel


La Tunisie va entamer cette année des négociations avec l'Union européenne pour libéraliser son ciel et travaillera avec le Canada et les Etats-Unis à des accords bilatéraux.


            Partager Partager

Tunisair, la compagnie nationale va être confrontée à une intensification de la concurrence avec l'ouverture du ciel
Tunisair, la compagnie nationale va être confrontée à une intensification de la concurrence avec l'ouverture du ciel
TUNISIE. La Tunisie aurait décidé de libéraliser son transport aérien. La décision a été prise le 28 janvier 2009 lors d’un conseil ministériel présidé par le chef de l’État. Il reste désormais au gouvernement à mettre cette décision en pratique et à annoncer un calendrier précis.

Il a seulement été indiqué que la Tunisie entamera en 2009 les négociations avec l'Union européenne et travaillera dans le même sens avec le Canada et les Etats-Unis pour la conclusion d'accords bilatéraux.

Depuis longtemps, le pays fait l’objet de pression pour qu’il adhère, comme le Maroc ou la Libye, aux programmes ciel ouvert ou « open sky ». Cela est important pour la Tunisie si elle veut attirer les touristes et les investisseurs.

La libéralisation a débuté avec l’ouverture de tous les aéroports tunisiens aux compagnies charter Karthago et Nouvel Air qui viennent de se rapprocher. Ces deux compagnies regroupées et consolidées vont pouvoir ainsi concurrencer la compagnie nationale Tunisair.

Cette dernière vient d’ailleurs d’adopter un programme d’investissement de 1 Md € pour renouveler sa flotte.

Les low-costs en embuscade

Une fois le ciel ouvert, ces compagnies devraient à leur tour se heurter à la concurrence agressive des compagnies low-cost. La rumeur vient d’ailleurs de courir qu’Easyjet avait obtenu les autorisations nécessaires pour desservir la Tunisie. Ce qui a été démenti.

Enfin, le nouvel aéroport d’« Enfidha Zine El Abidine Ben Ali » (lire \"La Tunisie dote Enfidha d’un port et d’un aéroport\") devrait, comme prévu, être inauguré d’ici la fin de 2009. Les travaux sont dans les temps, vient d’annoncer le président de TAV Tunisie, selon lequel 65% des travaux sont aujourd’hui réalisés.

Situé à proximité des deux plus importantes zones touristiques de la Tunisie, Hammamet et Sousse, à l’Est du pays, le nouvel aéroport qui aura nécessité un investissement de 800 M Dinars, pourra accueillir 5 millions de passagers. Après agrandissement, il pourra porter sa capacité à 20 millions de passagers.

La Tunisie, qui a vu le nombre de passagers transitant par ses aéroports passer de 6,5 millions en 1993 à 11 millions en 2007, souhaite poursuivre ce développement.

Outre Enfidha en cours de réalisation, le pays prévoit de se doter de huit aéroports internationaux.

Mardi 3 Février 2009

Lu 4479 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.