Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Tunisie demande des "signaux forts" à l'Union européenne


Khemaies Jhinaoui, ministre tunisien des Affaires étrangères, est venu à Bruxelles demander plus d'engagement de l'UE aux côtés de la Tunisie alors que débute une année charnière pour la transition démocratique dans son pays.



Khemaies Jhinaoui, ministre tunisien des Affaires étrangères, et son homologue européenne Federica Mogherini veulent un renforcement de leur partenariat en 2018 (photo : UE)
Khemaies Jhinaoui, ministre tunisien des Affaires étrangères, et son homologue européenne Federica Mogherini veulent un renforcement de leur partenariat en 2018 (photo : UE)
TUNISIE / UNION EUROPÉENNE. "La Tunisie attend davantage d'attention de l'Union européenne." Ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a clairement indiqué, lundi 5 février 2018 à Bruxelles face à Federica Mogherini, vouloir "des signaux forts pour confirmer l'engagement de l'Union européenne aux côtés de la Tunisie dans la transition démocratique."

La Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a parlé de "partenariat privilégié" et de "lien très fort et l'amitié spéciale" qui réunissent l'UE et la Tunisie. Federica Mogherini a voulu rassurer son interlocuteur en lui confirmant que l'UE "souhaite devenir le premier partenaire de la Tunisie dans la transition économique et mettre en oeuvre un véritable partenariat pour la croissance entre l'Union européenne et la Tunisie." La cheffe de la diplomatie européenne "pense par exemple à l'Accord de libre échange complet et approfondi (NDLR : ALECA) et les mesures qui vont avec, à l'accord "ciel ouvert", mais également aux nombreuses actions de soutien à l'emploi des jeunes."

Khemaies Jhinaoui plaide pour que "dans l'avenir soit évité tout ce qui susceptible de mettre en cause l'engagement des deux parties dans ce partenariat." Le ministre évoque bien entendu le classement, en décembre 2017, de la Tunisie dans la liste des paradis fiscaux qualifiée de "décision injuste parce qu'unilatérale. La Tunisie n'a pas été consultée. Heureusement, la Tunisie a été enlevée de cette liste. "

2018 année charnière dans les relations UE-Tunisie

Le ministre tunisien réclame l'autorisation d'augmenter les exportations d'huile d'olive. "Nous connaissons le caractère délicat de cette question pour l'UE, mais c'est un produit essentiel pour la Tunisie. Si l'Europe souhaite aider la Tunisie, c'est en l'aidant à écouler ce produit essentiel sur le marché européen, d'autant plus qu'il est largement demandé par les opérateurs européens", souligne Khemaies Jhinaoui. L'UE reste le principal débouché à l'export d'huile d'olive pour ce pays avec 56 000 tonnes prévues en 2018 sur une production envisagée de 240 000 tonnes. La Tunisie est le second producteur mondial d'huile d'olive après l'Espagne.

Federica Mogherini affirme que l'UE sera "toujours aux côtés de la Tunisie (...) c'est pour nous non seulement un signe d'amitié mais aussi dans l'intérêt de l'Union européenne et de tous les Européens d'investir dans la Tunisie, dans les Tunisiens et de faire en sorte que la transition démocratique du pays connaisse le succès qu'elle mérite." Selon elle, "2018 ne doit pas être, ne peut pas être, une année comme les autres dans nos relations bilatérales." Khemaies Jhinaoui la rejoint en précisant que "2018 sera une année charnière pour la Tunisie avec des échéances électorales importantes pour consolider le processus engagé en 2011."

En mai 2018 se tiendra le Conseil d'Association entre les deux parties. Pour la cheffe de la diplomatie européenne, ce dialogue politique annuel - en vigueur depuis mars 1998 - sera l'occasion de "définir les priorités de notre partenariat privilégié pour la période 2018-2020 et surtout de travailler sur des projets concrets pour soutenir la Tunisie et les Tunisiens, et les jeunes Tunisiens particulièrement."

Lire aussi : Emmanuel Macron promet de doubler les investissements français en Tunisie




Mardi 6 Février 2018



Lu 1579 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA