Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La Syrie et la Bosnie Herzégovine sur la liste noire du Gafi


Rédigé le Mardi 23 Février 2016 à 09:02 | Lu 5114 commentaire(s)


La Syrie et la Bosnie Herzégovine sur la liste noire du Gafi
MEDITERRANEE. Le Gafi (Groupe d'Action Financière) a tenu une réunion plénière à Paris du 15 au 19 février 2016.

Cet organisme intergouvernemental élabore des normes en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme et vérifie leurs transpositions législatives, réglementaires et opérationnelles. Il a rédigé une série de recommandations devenues des normes internationales.  Elles ont vocation à être appliquées par tous les pays du monde.

Trois fois par an, le Gafi fait le point et publie un tableau des Etats défaillants. En Méditerranée, seuls deux pays restent sur cette liste noire.

En dépit de ses engagements, le Gafi estime que la Bosnie Herzégovine n'a pas pris les mesures demandées, notamment concernant « la criminalisation du financement du terrorisme et du blanchiment d'argent dans tous les codes pénaux », la mise en place « des cadres juridiques destinés à permettre le gel des avoirs des terroristes », la surveillance et la mise en œuvre « d'un contrôle des changes transfrontaliers », la « confiscation des biens » des coupables.

La Syrie est elle aussi épinglée, même si le Gafi constate « des progrès » en 2014 avec « la criminalisation du financement du terrorisme et l'établissant des procédures de gel des avoirs des terroristes ». Mais la guerre a rendu impossible la vérification par le Gafi de la réelle mise en œuvre des réformes.

Le Gafi a salué les progrès «significatifs» de l'Algérie. Il constate que le pays a « adapté son cadre juridique et réglementaire » aux standards internationaux. Il a également accueilli Israël en qualité d'observateur.

La Syrie et la Bosnie Herzégovine sur la liste noire du Gafi




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation