Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La Syrie entre de plain-pied dans l'après-conflit



            Partager Partager

SYRIE. Daech quasi-éradiqué, les Etats-Unis et la Russie annonce, jeudi 30 novembre 2017, le retrait d'une partie de leurs troupes du théâtre syrien. Nikolaï Patrouchev, chef du Conseil national de sécurité russe, indique que l'armée russe, entrée le 30 septembre 2015 dans le conflit pour soutenir le gouvernement syrien contre l'Etat islamique, a déjà commencé les préparatifs.

Dans le même temps, une unité de plus de 400 Marines, ayant notamment participé à la libération de la ville de Raqqa au sein de la coalition internationale antidjihadiste voici un mois et demi, va quitter le territoire syrien et rejoindre les Etats-Unis sans être remplacée précise Ryan Dillon, porte-parole de la coalition internationale.

Une décision inattendue puisque les Américains venaient de déclarer en début de mois qu'ils attendraient une progression réelle des pourparlers avant d'envisager de quitter le pays. Les forces spéciales demeurent cependant sur le terrain. "Les forces qui restent vont continuer à travailler avec nos forces partenaires pour vaincre ce qui reste de l'EI, et empêcher leur résurgence", souligne un communiqué de la coalition internationale.

Les délégations à 5 mètres l'une de l'autre

Arrivé de la délégation de la République arabe syrienne à Genève (photo : Sana)
Arrivé de la délégation de la République arabe syrienne à Genève (photo : Sana)
A Genève et à l'initiative de l'Onu, opposition et régime (en retard d'une journée) ont bien débuté fin novembre 2017 les discussions sur l'avenir de la Syrie. Pour la première fois, les deux délégations - l'opposition est arrivée unie en Suisse - n'étaient distantes que de quelques mètres. Un véritable progrès même si chacune occupait une salle séparée. Staffan de Mistura, l'émissaire de l'Onu, a du faire la navette entre les groupes pour faire avancer les discussions. Un rapprochement physique seulement symbolique mais un rapprochement inédit tout de même.
" Je suis toujours en faveur d'un contact personnel physique entre les interlocuteurs d'une négociation. Mais ce n'est pas ma priorité de voir si les deux côtés se saluent ou se parlent, mais plutôt si on peut obtenir d'un côté comme de l'autre des contacts du point de vue des sujets", commente Staffan de Mistura qui qualifie de "professionnelle et sérieuse" l'atmosphère sur place, dans l'enceinte de l'Office des Nations Unies à Genève.

L'après-conflit débute

Ces pourparlers, les huitièmes du genre, devrait s'achever le 15 décembre 2017 avec au menu la mise en place d'une transition basée sur l'adoption d'une nouvelle Constitution et l'organisation d'élections sous contrôle des Nations unies. En filigrane des discussions figurent douze principes sur lesquels devront se mettre d'accord opposition et gouvernement syrien. Le représentant de l'Onu a refusé d'en donner le détail.

La question du départ préalable de Bachar al-Assad réclamé par l'opposition ne sera en revanche pas à l'ordre du jour comme a prévenu Staffan de Mistura.

Pourparlers, désengagement des Américains et des Russes, l'heure est bel et bien à l'après-conflit en Syrie. Même si l'agence officielle de presse Sana annonçait encore, vendredi 1er décembre 2017, une opération des avions de combats russes qui aurait "détruit plus de 910 positions des réseaux terroristes en Syrie" en une semaine.

En sept ans, la guerre aurait coûté 340 000 vies et déplacé quatorze millions de Syriens dont la moitié réfugiés à l'étranger.


Vendredi 1 Décembre 2017

Lu 2492 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.