Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La Suisse soutient l’argan et le cactus de Barbarie marocains


Rédigé le Lundi 23 Septembre 2013 à 19:50 | Lu 1296 commentaire(s)


La Suisse veut aider les produits du terroir marocain à accéder au marché européen. (photo Ambassade de Suisse au Maroc)
La Suisse veut aider les produits du terroir marocain à accéder au marché européen. (photo Ambassade de Suisse au Maroc)
MAROC. Le « Projet d’accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir » (Pampat) pour le Maroc, a été inauguré lundi 23 septembre 2013, à Agadir. Il est financé à hauteur de 32,6 millions de dirhams (2,91 M€), par le Secrétariat d’État à l’économie suisse, pour une durée de quatre ans. 

Deux produits ont été choisis - l’argan et le cactus-figue de barbarie d'Aït Bâamrane, dans la région Souss-Massa-Drâa, au sud du Maroc - pour être mieux commercialisés. L'objectif est de soutenir ces deux filières économiques prometteuse en terme de développement local, tout en offrant des produits du terroirs très recherchés au nord de la Méditerranée. 

Le projet Pampat débute également en septembre 2013, en Tunisie pour la Harissa, la figue de Djebba et le cactus de barbarie à Kasserine. Là, la Suisse a choisi de débloquer 4,1M.

Au Maroc, le budget annuel de la coopération suisse a plus que doublé et atteint aujourd'hui près de 6,51 M par an.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation