Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

La Slovénie compte sur ses exportations pour remonter la pente


La Slovénie a fait le choix il y a longtemps de se tourner vers l’extérieur pour développer son économie. Avec la crise, son modèle a fait long feu. Aujourd’hui, elle doit remettre en questions ses valeurs sociales pour retrouver de la crédibilité sur les marchés internationaux.


            Partager Partager

Ljubljana forcée de revoir son modèle social. (photo: CG)
Ljubljana forcée de revoir son modèle social. (photo: CG)
SLOVENIE / EUROPE. Une économie dynamique, largement tournée vers l’extérieur. Des atouts qui ont permis à la Slovénie de se démarquer dans la vague des nouveaux Etats européens intégrés en 2004. Elle a ainsi gagné sa place dans l’Euroland dès 2007. Mais cette forte dépendance à l’extérieur a connu ses effets pervers avec la crise de 2008 qui s’est traduite en Slovénie par la chute des exportations, des investissements et de la production industrielle (forte activité de sous-traitance) dans le pays. Le PIB de la Slovénie est parmi ceux qui ont baissé le plus parmi les 34 membres de la zone OCDE en 2009.

Pour faire face à la crise, le gouvernement a misé sur le secteur financier, en refinançant les banques. Il a également soulagé ses entreprises en proposant des compensations salariales pour pallier la baisse d’activité et en mettant en place des dispositifs d’aide thématiques. Des aides à la reconversion ont en outre été mises en place. Dans le même temps, une aide sociale a été proposée aux chômeurs. Enfin, les particuliers ont bénéficié d’un soutien financier à l’achat de biens immobiliers.

Des réformes soumises à référendum

Chiffres exprimés en pourcentage par rapport au produit intérieur brut.
Chiffres exprimés en pourcentage par rapport au produit intérieur brut.
Bien que des signaux positifs soient observés depuis fin 2009, le taux de chômage continue de se dégrader (11,1% en novembre 2010).

L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a publié mi-février 2011 un rapport sur l’état du pays qui enjoint les autorités slovènes à plus de rigueur sur les dépenses publiques et à une amélioration de sa compétitivité. L’OCDE approuve la réforme des retraites engagée, mais préconise un dispositif plus complet. Elle estime également que le marché du travail n’est pas assez flexible et que l’innovation n’est pas suffisamment stimulée dans le pays.

Comme en Suisse, les Slovènes demandent régulièrement à être consultés sur les décisions prises par leurs représentants. Ainsi en avril 2011, un référendum sera organisé pour valider certaines propositions de la réforme du marché du travail et peut-être aussi la réforme des retraites, actuellement examinée par le conseil constitutionnel. Les résultats sont incertains.

Peu de dette

Chiffres exprimés en pourcentage par rapport au produit intérieur brut.
Chiffres exprimés en pourcentage par rapport au produit intérieur brut.
Malgré ces difficultés, le PIB de la Slovénie a augmenté, passant de 35,3Mds€ en 2009 à 36,3Mds€ en 2010. La progression devrait se poursuivre pour atteindre en 2011 un PIB de 37,9Mds€. Le déficit public devrait de son côté régresser à 4,2% du PIB contre 5,7% en 2010.

Ce qui surprend le plus dans les chiffres de l’économie slovène, c’est le faible endettement du pays (23,7% en 2009, 30,5% en 2010). En 2011, les autorités slovènes prévoient de tirer profit de cette donnée pour augmenter leurs ressources. Ainsi, en 2011, le taux d’endettement slovène devrait atteindre 35,8%, ce qui crée le débat dans le pays où le taux de chômage se maintient autour de 7%, alors que l’inflation oscille autour de 2% (2,1% en 2009, 2,2% en 2010, 2,4% en 2011).

Lire aussi : La présentation de la Slovénie par le ministère des Affaires étrangères français
L'Europe donne son feu vert à la Slovénie pour des aides aux agriculteurs
La BEI accorde 150 M€ à la Slovénie pour l'automobile et le transport de gaz 
La Méditerranée compte quatorze des cent meilleurs pays classés par Newsweek

Mercredi 30 Mars 2011


Lu 1253 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 31 Mars 2011 - 14:47 L'Italie souffre d'une croissance en panne









Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA














À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.