Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La SNTF et la SNCF signent un accord de partenariat à Alger


Rédigé le Vendredi 11 Septembre 2015 à 15:48 | Lu 27797 commentaire(s)


La SNTF devrait se transformer en groupe public à l'horizon 2020 (photo AK)
La SNTF devrait se transformer en groupe public à l'horizon 2020 (photo AK)
ALGÉRIE / FRANCE . Un accord de partenariat a été signé le 10 septembre 2015 à Alger entre les sociétés publiques algérienne et française du rail.

La Société nationale de transport ferroviaire algérien (SNTF) et la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) vont lancer des projets de partenariat dans les domaines de la formation, l’ingénierie ferroviaire, le transport des voyageurs ainsi que le transport fret et la logistique.

La SNCF mettra son expertise et son savoir-faire en matière de formation au profit de la SNTF. Des stages en direction des employés de la société publique algérienne devraient être organisés par la SNTF avant qu'une école spécialisée dans la formation de formateurs et de la main-d’œuvre ne soit ouverte à Annaba (600 km à l’Est d’Alger).

Les deux groupes devraient par ailleurs participer à des appels d’offres en Algérie en matière d’ingénierie ferroviaire.

La SNTF apportera également son concours en transférant son savoir-faire en matière de réservation, de billettique, de valorisation des espaces-voyageurs et la tarification.

De nouvelles activités seront également développées par les deux partenaires dans le domaine du transport fret et logistique. Il s’agit du transport de voitures, de conteneurs, de minerais et de produits agroalimentaires.

Enfin, une société mixte de maintenance des équipements des voies ferrées devrait voir le jour ultérieurement.

Dans le cadre de son  développement,  la SNTF se transformera en groupe public à l'horizon 2020. Elle ambitionne d'augmenter le réseau de voies ferrées de 4 000 km actuellement à 12 500 km à moyen terme, alors que le volume des marchandises transportées passera de 4,5 millions de tonnes/an actuellement à 30 millions de tonnes/an à l'horizon 2020.





1.Posté par Nader le 21/09/2015 20:19 (depuis mobile)
Enfin une bonne chose.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info