Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La SNCM vend ses navires


Rédigé par , le Vendredi 19 Novembre 2010 - Lu 2688 fois


Le King Tamatoa, ex -NGV Liamone saisi depuis juillet 2010 à Nouméa va enfin prendre le large. (Photo N.B.C)
Le King Tamatoa, ex -NGV Liamone saisi depuis juillet 2010 à Nouméa va enfin prendre le large. (Photo N.B.C)
FRANCE. La SNCM se lance dans une vente en série avec la cession de trois de ses navires.
Le King Tamatoa, ex -NGV Liamone saisi depuis juillet 2010 par les créanciers de l’affréteur Raromataï Ferry à Nouméa, va enfin prendre le large grâce à la main levée obtenue en octobre 2010 par la SNCM. L’appareillage est programmé pour début 2011 à destination de Keelung où ses nouveaux propriétaires l’attendent.  Des opérateurs Taïwainais en auraient fait l’acquisition pour 15 M$ (10,9 M €).

Le 18 novembre 2010, le cargo-mixte Monte Cinto a troqué son drapeau tricolore au profit du pavillon mexicain et devrait appareiller fin novembre 2010, une fois les formalités administratives achevées par son nouvel acquéreur Unishipping.

La vente devrait rapporter moins de 3M € à la SNCM qui ne compte plus que neuf navires. La filiale de Veolia possède désormais une flotte vieillissante sans annonce d’acquisition de nouvelles unités alors que la CMN s’apprête à mettre à l’eau le Piana, cargo-mixte en cours d’achèvement en Croatie.

La dernière acquisition de la SNCM remonte au Jean Nicoli acheté en 2009 mais construit en 1998. Quant au Napoléon Bonaparte, il a toujours fière allure, mais il date de 1995...





   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info