Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La SATT Sud-Est lance le fonds French Tech Seed dédié aux start up d'innovations de rupture



            Partager Partager

Anastasia Hovanessian incite les "deep tech" à déposer des dossiers (photo : F.Dubessy)
Anastasia Hovanessian incite les "deep tech" à déposer des dossiers (photo : F.Dubessy)
FRANCE. Issu du Programme d'investissement d'avenir et opéré par BpiFrance, le fonds French Tech Seed a été officiellement lancé, mercredi 27 mars 2019, à Marseille pour les start up de la région. Doté nationalement d'une enveloppe de 400 M€, il s'adresse aux entreprises de la Deep Tech (produits et services sur la base d'innovations de rupture) de moins de trois ans et ayant réalisées une levée de fonds voici moins de trois mois ou en prévoyant d'en lancer une dans les trois mois à venir du dépôt de leur dossier de candidature.

Le fonds se fixe quatre objectifs : soutenir l'émergence de start up technologiques en post-maturation, structurer les écosystèmes d'innovation pour améliorer l'accompagnement des start up, assurer la réussite des start up technologiques issues de la recherche publique. "Ce dispositif permet de faire levier sur l'investissement privé sur lequel abondera la Bpi", complète Anastasia Hovanessian, directrice du département marketing et communication et responsable projets start up à la SATT Sud-Est. 

Le fonds French Tech Seed Provence Corse est orchestré par un consortium porté par la SATT Sud-Est et trois incubateurs (Impulse, Belle de Mai et Inizià) associés à une trentaine de partenaires. Les Sociétés d'accélération du transfert de technologies se sont d'ailleurs taillées la part du lion parmi les lauréats de l'appel à manifestation d'intérêt pour les dix-huit apporteurs d'affaires labellisés French Tech Seed. Elles représentent la moitié des structures chef de file en France de ce nouveau fonds.

Les candidats (date limite de dépôt de dossier le 10 avril 2019) doivent télécharger un dossier sur le site de la SATT Sud-Est et répondre à quatre critères : potentiel à proposer des projets de création d'entreprise innovante à forte intensité technologique; garantie du caractère innovant et technologique des projets; garantie d'un suivi et d'un accompagnement de l'entreprise dans ses dimensions stratégiques, de développement commercial et de financement; capacité à mobiliser l'écosystème de financements privés. "Ils devront présenter un business plan complet, réaliser une première levée de fonds, sachant que le love money et les participations des fondateurs n'entrent pas en compte, et avoir perçu pas plus de 800 000 € d'aides publiques", précise Anastasia Hovanessian.

Les start up seront sélectionnées à raison d'un comité opérationnel par mois (le premier se tiendra pour Marseille le 17 avril 2019). Accepté, le dossier devra encore passer par un comité d'engagement (15 mai 2019 pour le premier) et en cas de succès partir à BpiFrance pour une validation, d'abord au niveau régional, puis au niveau national.

Dans une première phase le fonds French Tech Seed dispose de 300 M€ investis par BpiFrance en obligations convertibles à 7% sur une durée de cinq ans et avec des montants entre 50 et 250 K€ dans la limite de deux tiers du tour de table. Dans une seconde, les 100 M€ seront consacrés aux fonds propres avec des tickets compris entre 250 K€ et 1 M€ dans la limite de 50% du tour de table.


Mercredi 27 Mars 2019

Lu 1608 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE