Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Région et le Port de Marseille-Fos adoptent un plan d'actions de 5 M€



            Partager Partager

Le Port de Marseille a été bloqué durant plusieurs semaines (photo : NBDC)
Le Port de Marseille a été bloqué durant plusieurs semaines (photo : NBDC)
FRANCE. Constatant que l'impact des grèves au Grand Port maritime de Marseille-Fos (GPMM) a engendré un impact financier de plus de 200 M€, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Port de Marseille-Fos et l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos (UMF) s'unissent dans un plan d'actions. "Ces mesures d'urgence immédiates et sans précédent sont destinées à retrouver rapidement la dynamique portuaire sur des marchés très concurrentiels et à remercier nos clients de la confiance accordée à la place de Marseille-Fos. Collectivement, nous entamerons un travail de réflexion profond sur l'ensemble des filières touchées dans les prochaines semaines", indique Hervé Martel, président du GPMM.

Débuté le 5 décembre 2019, ce conflit a ralenti l'activité de l'infrastructure qui a terminé, toutefois, 2019 avec une croissance de 4% sur le conteneurs en 2019 (contre 7% avant les mouvements salariaux). Selon le GPMM (trafic global de 79 millions de tonnes en 2019 - voir ci-dessous), l'activité conteneur a accusé une baisse de 21% à l'import et de 29% à l'export au 31 janvier 2020. "Soit un total de pertes cumulées de 25% sur la période par rapport à l'année précédente. Le constat baissier est similaire pour les activités de lamanage, pilotage, les compagnies et les agents maritimes, les armateurs, les croisiéristes ou encore la réparation navale", complète un communiqué commun du GPMM, de la Région et de l'UMF.

D'un montant de plus de 5 M€, le plan d'actions, dévoilé vendredi 21 février 2020, porte sur deux axes : un plan de relance et une stratégie portuaire commerciale.

Des remises commerciales pendant trois mois

Côté relance, comme l'avait indiqué Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, début février 2020 lors du salon Euromaritime, un soutien financier va être accordé aux entreprises de la place portuaire dans le cadre du dispositif "Région Sud Défensif" et avec le Fonds d'investissement pour les entreprises de la Région (FIER) créé en 2017. "La Région ne pouvait pas rester indifférente à la situation rencontrée par les entreprises de la place portuaire de Marseille-Fos. Le Port est le poumon économique de notre territoire, et c'est la compétence de la Région de lui venir en aide pour affronter cette crise", souligne Renaud Muselier. Il débloque donc un fonds d'urgence de 3 M€ maximum qui aidera les portuaires à maintenir un équilibre financier. A ce jour, treize entreprises vont en bénéficier. De plus, le dispositif "Région Sud Défensif" permettra une intervention par des subventions aux sociétés touchées pouvant atteindre jusqu'à 200 000 € ou une avance remboursable jusqu'à 350 000 €.

Parallèlement, le Port de Marseille-Fos (GPMM, UMF et les acteurs de la place portuaire) va s'engager dans un Pacte d'Engagement Marseille-Fos pour préserver la compétitivité portuaire. Il sera financé par les professionnels avec comme objectif de "maintenir la confiance des clients du Port et relancer l'activité sur le transport de marchandises diverses en ligne régulière", précise le communiqué.

Ce plan comprend une remise commerciale couvrant l'altération de l'activité économique et du service rendu pendant la période du 5 décembre 2019 au 25 janvier 2020, pour les frais de stationnements durant les treize jours de grèves sur les marchandises diverses à l'import comme à l'export, sous forme d'avoirs accordés par les manutentionnaires. Mais aussi une remise jusqu'à 30% consentie pendant trois mois sur les frais portuaires pour les services portuaires sur les lignes régulières internationales traitent les marchandises diverses.

Il "symbolise la profonde solidarité qui lie l’ensemble des métiers de la place portuaire et qui fait sa singularité dans l’Hexagone. Cette cohésion portuaire a permis à Marseille-Fos de devenir en dix ans le premier port de France et un des premiers ports d’Europe. Elle nous offre aujourd’hui la possibilité de sortir rapidement de cette période difficile. Il s’agit d’un moment fondateur de notre histoire commune​”, commente Jean-Claude Sarremejeanne, Président de l’UMF.


Vendredi 21 Février 2020

Lu 1426 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.