Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La Palestine demande à la Cour internationale de justice de prescrire le retrait de l'ambassade américaine de Jérusalem


Rédigé par le Lundi 1 Octobre 2018 | Lu 1573 commentaire(s)


La CIJ est saisie par l'Autorité palestinienne sur le transfert à Jérusalem de l'ambassade américaine (photo : CIJ)
La CIJ est saisie par l'Autorité palestinienne sur le transfert à Jérusalem de l'ambassade américaine (photo : CIJ)
PALESTINE / ISRAËL. La Cour internationale de justice (CIJ) a reçu, vendredi 28 septembre 2018, une plainte formulée par l'Autorité palestinienne contre les États-Unis. Elle vise la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale israélienne. Une reconnaissance matérialisée par le transfert, le 14 mai 2018, de Tel Aviv à Jérusalem de l'ambassade américaine.

"La Palestine soutient qu'il découle de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques signée le 18 avril 1961) que la mission diplomatique d'un État accréditant doit être établie sur le territoire de l'État accréditaire. Selon elle, compte tenu du statut spécial de cette ville, le transfert de l'ambassade des États-Unis à Jérusalem constitue une violation de la convention de Vienne", précise dans un communiqué la CIJ.

L'institution basée à la Haye va désormais devoir se prononcer sur ces faits et accéder ou non à la demande palestinienne de "prescrire aux États-Unis d'Amérique de retirer la mission diplomatique de la ville sainte de Jérusalem et de se conformer aux obligations internationales qui découlent de la convention de Vienne".