Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Méditerranée s'arme


Rédigé par Gérard Tur, le Jeudi 25 Février 2016 - Lu 2069 fois

Une étude publiée par le Sipri souligne la forte croissance des importations d'armes au Maroc et en Égypte, alors que l'Algérie reste à un niveau extrêmement élevé.


MEDITERRANEE. La crise mondiale ne concerne pas le lucratif commerce des armes. Selon une étude conduite par le Sipri (Stockholm international peace research institute), les exportations d'armes ont augmenté de 14% entre 2011 et 2015.
 
Les conflits en Méditerranée, la montée en puissance du terrorisme et la guerre en Ukraine expliquent en partie cette forte croissance, qui conforte la place des quatre premiers exportateurs mondiaux : les États-Unis, la Russie, la Chine et la France. L'Espagne se classe 7eme, l'Italie 8eme.
 
La France perd sa troisième place en raison de la baisse de 41% des commandes de ses voisins européens. Mais elle « rattrape » une partie de son retard avec le marché africain et moyen oriental pour finalement n'afficher qu'une baisse de 10% de ses exportations.
 
Les pays africains ont accru de 19% leurs importations d'armes entre 2011 et 2015. La Méditerranée se taille une place de choix dans ce palmarès avec les deux premières places. L'Algérie représente 30% des importations africaines et le Maroc 26%. Des chiffres impressionnants pour des pays dont une grande partie de la population souffre d'une pauvreté extrême.

Selon le Sipri, l'Algérie devrait importer massivement des armements lourds ces prochaines années avec la livraison prévue de 4 frégates (Chine et Allemagne) et surtout de 190 chars, 42 hélicoptères de combat, 14 avions ou hélicoptères de combat et 2 sous-marins par la Russie.
 
Ces cinq dernières années, les importations marocaines d'armes ont fait un bond impressionnant de 528%. Elles resteront à court terme à un niveau élevé avec la livraison prévue de 150 chars par les USA.
 
La Russie (34%), suivie de la France (13%), sont les deux principaux pourvoyeurs d'armes en Afrique. La Maroc est le premier client de la France, l'Egypte le troisième.

Les sous-marins et les navires ont la cote

© Marine nationale
© Marine nationale
En Europe, la Grèce a réduit pour cause de crise ses achats d'armes de 77%. Une politique d'austérité qui n'a pas empêché la Grèce d'acheter 3 sous-marins allemands. Berlin semble particulièrement performant dans ce domaine avec la vente entre 2011 et 2015 de 2 sous-marins à Israël, d'une unité à l'Italie. L'Allemagne doit en livrer 6 autres à la Turquie, 4 à l'Égypte, un à la Grèce, à l'Italie et à la Grèce.
 
L'Égypte semble également prise d'une frénésie d'achat d'armes. Ses importations ont augmenté 37% entre 2006-10 et 2011-15. Les États-Unis ont livré 12 avions de combat, la France une frégate. De gros contrats viennent d'être signés, notamment concernant l'achat de Rafales et de navires Mistral porte-hélicoptères.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info