Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Méditerranée particulièrement sensible aux risques climatiques


Rédigé par Gérard Tur, le Mardi 8 Février 2022 - Lu 1222 fois

Les collectivités territoriales méditerranéennes se préparent à faire face aux catastrophes liées au réchauffement climatique. English version


La forêt méditerranéenne a particulièrement brulé cet été. (photo : GT.)
La forêt méditerranéenne a particulièrement brulé cet été. (photo : GT.)
MEDITERRANEE. À l'occasion du Forum des mondes Méditerranéens, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Direction pour l’Action extérieure des collectivités territoriales du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ont réuni lundi 7 février à Marseille des responsables de collectivités territoriales, des experts et des membres du Conseil Méditerranéen de la Jeunesse. Avec comme objectif de présenter les dispositifs publics mis en œuvre par les exécutifs des territoires pour préserver le patrimoine naturel et s'engager dans la voie d'un développement durable.
 
« Cet été, 500 000 hectares de forêts ont brûlé autour du bassin méditerranéen » souligne Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Il s'agit d'un des effets du changement climatique. Pour faire face aux catastrophes qui s'annoncent, nous, responsables locaux, n'avons pas d'autre choix que de travailler ensemble. Il nous faut également orienter nos budgets dans ce sens. Nous le faisons déjà dans la Région Sud avec le Plan Climat qui prévoit de consacrer 40% de tous nos investissements à des mesures de développement durable » L’Égypte connaît de plus en plus d'orages violents, d'inondations, de tempêtes, de records de chaleur selon Mohamed Al-Sharif. Le gouverneur d'Alexandrie a déroulé tout un catalogue de mesures prises par son gouvernement. L’Égypte reste pourtant le pays qui déverse le plus de plastique (74 000 tonnes par an) dans la Méditerranée, selon l'UICN (union internationale pour la conservation de la nature).  
Mêmes constat alarmant à la région Occitanie. « D'ici 2050, 25% de notre littoral sera frappé par la submersion. Déjà nous subissons les effets du réchauffement climatique avec une augmentation de la mortalité des coquillages dans nos lagunes et la diminution de 50% de la taille des sardines. Nous agissons, par exemple en finançant l'électrification des quais du port de Sète, ou en structurant une filière de l'hydrogène ».

Faire face

Avec plus de vingt millions de visiteurs en 2019, pour un peu plus de sept millions d'habitants, la Catalogne croule sous un tourisme de masse qui génère de l'activité, mais aussi beaucoup de nuisances environnementales. La généralitat tente d'étaler la saison et de convaincre ses visiteurs de découvrir l'arrière pays. Mais l'écotourisme ne touche qu'une minorité.
 
Pour l'adjointe au maire de Nice, Agnès Rampal, personne ne « doute plus du réchauffement climatique ». En méditerranée plus qu'ailleurs, car les températures y grimpent 20% plus vite que la moyenne mondiale. « Nous connaissons des crues violentes, plus souvent et plus fortes en intensité que dans le passé. Le niveau de la mer va monter de cinquante centimètres à un mètre. Cela provoquera des inondations colossales dans les grandes villes, généralement en bord de mer. Des zones entières comme la Camargue vont disparaître. C'est une certitude et nous devons y faire face ». La Métropole Nice Côte d'Azur a créé en réponse à ce défis une Agence de sécurité sanitaire environnementale et de gestion des risques. À l'autre bout de la Méditerranée occidentale, la Région de Tanger-Tétouan-al Hoceima a mis en place un plan régional destiné à améliorer la gestion des risques d'inondation.

Philippe Meunier, directeur général de l'Avitem (Agence des villes et territoires méditerranéens durables), demande "une cartographie des risques en Méditerranée, un examen scientifique territoire par territoire. L'Union européenne doit prendre en compte ces objectifs de protection civile". Comme une grande partie des experts présents, Philippe Meunier plaide pour la mise en place d'une stratégie macro-régionale, à l'image de celle mise en place par l'UE pour la Baltique.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info