Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


"La Méditerranée est aujourd'hui un carrefour d'investissement pour le monde entier"


Emmanuel Noutary, délégué général d'Anima investment network, présente, en exclusivité pour econostrum.info, les principales conclusions de son livre blanc "Investir pour une Méditerranée durable" qui paraîtra en février 2020. Selon cette analyse quatre pays attirent 90% des investissements réalisés au Sud de la Méditerranée.


            Partager Partager

Emmanuel Noutary a présenté les premiers éléments de son livre blanc sur l'investissement étranger lors de l'Acte III de Méditerranée du Futur à Marseille (Photo : Anima)
Emmanuel Noutary a présenté les premiers éléments de son livre blanc sur l'investissement étranger lors de l'Acte III de Méditerranée du Futur à Marseille (Photo : Anima)
MEDITERRANEE. "Le Sud de la Méditerranée attire 4% des flux d’IDE (NDLR Investissements directs à l'étranger) mondiaux en 2018, ce qui est également leur part dans la population mondiale", souligne Emmanuel Noutary. "Ceci est d’autant plus à saluer que les investissements étrangers se tassent à l’échelle mondiale. Quatre pays parmi les onze étudiés attirent 90% de ces investissements : Israël, en forte croissance d'activité, Turquie, Egypte et Maroc ", commente le  délégué général d'Anima Investment Network.

Les fortes disparités régionales en la matière constituent l'un des principaux enseignements du livre blanc "Investir pour une Méditerranée durable" de ce réseau de coopération pour la promotion des investissements et le développement des entreprises entre l'Europe et les pays du Sud de la Méditerranée*. En finalisation de rédaction à Marseille, siège d'Anima, il ne paraîtra qu'en février 2020. Quelques extraits avaient déjà été dévoilés lors de la manifestation Méditerranée du Futur (Marseille, 26 novembre 2019) pour servir de plaidoyer en faveur de l'émergence de projets d'investissements générant plus d'impact pour le développement durable. Lors d'un entretien accordé à econostrum.info, Emmanuel Noutary en lève de nouveaux pans.

La moitié des investisseurs du Top10 ne sont pas Européens

Ce livre blanc, coordonné par Zoé Luçon, expert senior d'Anima, réunit à la fois des articles d'experts d'Anima et des contributions d'experts invités pour partager leurs analyses comme Kamel Nasser, secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée (UpM), ou Mihoub Mezouaghi, directeur de l'Agence Française de Développement (AFD) au Maroc.

"Ces éclairages convergents et complémentaires portent tous le même constat : la Méditerranée est aujourd'hui un carrefour d'investissement pour le monde entier. Ce n'était pas le cas voici dix ans. Dans le top10 des investisseurs se trouvaient huit pays européens. Avant le Sud de la Méditerranée était donc le jardin de l'Europe. C'est toujours le cas, mais, désormais, dans ce Top 10 la moitié des pays ne sont pas Européens", confie Emmanuel Noutary. Le délégué général d'Anima note ainsi que la Chine se trouve dans le Top 5 depuis 2016 et qu'elle y reste. "Il est faux de dire que les Chinois ne viennent que pour signer des contrats. Ils investissent et co-investissent. Ceci va à l'encontre de la théorie de la verticalité Europe-Méditerranée-Afrique. La Méditerranée devient une étoile ouverte sur le monde. Les chiffres le confirment."

Qui plus est, les pays du Sud de la Méditerranéen deviennent à leur tour des investisseurs extérieurs significatifs. En Afrique, les investissements égyptiens et marocains cumulés atteignent le milliard d'euros.

De la quantité à la qualité des investissements

Autre constat, la diversification des investissements. "En regardant l’évolution sur les dix dernières années, nous observons qu'ils se diversifient et contribuent à la diversification sectorielle et au développement durable des pays : énergies renouvelables, transport et logistique, agriculture et alimentaire, logiciel et électronique, automobile et aéronautique", souligne Emmanuel Noutary. Selon lui, "c'est bien pour la diversification économique souhaitée dans ces pays, c’est bien car ces secteurs créent plus d’emplois directs et plus rapidement que les secteurs d’infrastructure qui dominaient les IDE jusqu’à présent dans ces pays, et c’est bien aussi pour le développement durable dans ces pays, car la sécurité énergétique ou alimentaire, les transports, sont des enjeux pour lesquels ces nouveaux projets d’investissement apportent des réponses."

"En Méditerranée, nous devons passer de la quantité à la qualité des investissements", note Emmanuel Noutary pour qui "il n'existe pas assez de création d'emplois et de souci du développement durable." Il dresse cependant un bémol. "S'il faut que les dirigeants des pays soient plus attentifs au développement durable lors de l'annonce d'investissements, il n'est pas possible qu'un seul pays se lance dans cette politique, sinon tous les investissements iraient chez les voisins." Le délégué général d'Anima préconise donc de "lancer une initiative de promotion des investissements durables à l’échelle du continent africain."

Le programme Impact Invest, en cours de développement par Aurélien Baudoin, directeur du développement du réseau Anima (18 pays) avec le Réseau international des agences francophones de promotion des investissements (RIAFPI - 15 pays) et Business France (présent dans les deux réseaux), ambitionne ainsi de promouvoir les investissements pour le développement durable dans vingt-neuf pays de Méditerranée et d’Afrique francophone. "Pour l'instant, Anima mobilise les partenaires , les autres réseaux, les collectivités locales et les investisseurs autour d'Impact Invest. En avril 2020, nous tiendrons un atelier sur ce sujet avec l'Union pour la Méditerranée à Barcelone", dévoile Emmanuel Noutary. Il présentera en effet à cette occasion son livre blanc et compte en profiter pour faire avancer, voire lancer, cette initiative.


* 70 organisations membres dans 18 pays, plus de 400 experts mobilisables et quinze salariés basées à Marseille.

Mercredi 18 Décembre 2019

Lu 2030 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.