Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Libye n'exporte pratiquement plus de pétrole



            Partager Partager

Le pétrole ne peut plus être chargé sur les pétroliers, ni stocké après la destruction de plusieurs réservoirs. (photo : NOC
Le pétrole ne peut plus être chargé sur les pétroliers, ni stocké après la destruction de plusieurs réservoirs. (photo : NOC
LIBYE. La guerre de l'or noir est montée d'un cran ce week-end avec la décision le 2 juillet de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) d'arrêter ses opérations dans les terminaux de Zoueitina et d'al-Hariga, en plus de ceux d'al-Sedra et Ras Lanouf déjà paralysés depuis mi juin. Faute de pouvoir écouler leur production, les raffineries vont elles aussi stopper leurs activités.
 
Le pétrole constitue pratiquement la seule source de devises de la Libye. Fin juin 2018, Khalifa Haftar, maréchal de l'armée nationale libyenne (ANL) et soutient de Faraj al-Hassi, président du gouvernement provisoire autoproclamé basé à Benghazi, a pris le contrôle des raffineries du croissant pétrolier libyens. Jusqu'à présent, la NOC, qui dépend du gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et reconnu par l'ONU, exploitait ces raffineries en échange d'un partage des revenus entre les deux factions ennemies. Mais le coup de force de Khalifa Haftar a brisé ce fragile équilibre. L'ANL a empêché le chargement de deux pétroliers le 1 juillet.
 

La production de pétrole est passée en quelques jours d'un million de barils jours à moins de 150 000. En y ajoutant le gaz (20 millions de m3 par jour) qui lui aussi ne peut être traité, la Libye perd selon la NOC 67,4 M$ par jour.


Gérard Tur
Lundi 2 Juillet 2018

Lu 2019 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.