Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Jordanie va livrer de l'électricité au Liban via la Syrie


Rédigé par , le Jeudi 20 Janvier 2022 - Lu 1001 fois


La pénurie d'électricité va être en partie résolue par un accord avec la Jordanie (photo: EDL)
La pénurie d'électricité va être en partie résolue par un accord avec la Jordanie (photo: EDL)
LIBAN / JORDANIE / SYRIE. Le ministère jordanien de l'Énergie et des Ressources minérales a annoncé, mercredi 19 janvier 2022 par un communiqué sur son site, la signature mercredi 26 janvier 2022 de deux accords énergétiques, un avec le Liban et l'autre avec la Syrie.

Le premier contrat permettra à la Jordanie de fournir au Liban une partie de ses besoins en électricité et le second de faire transiter par le réseau syrien cette énergie. Les discussions sur un plan de collaboration entre les trois pays avaient eu lieu à Amman en octobre 2021.
La Jordanie et la Syrie sont reliées par une ligne d'interconnexion électrique à haute tension de 400 kV établie en 2001 mais qui se trouvait hors service depuis 2012 en raison de problèmes techniques. Le Liban et la Syrie bénéficient de liaisons de 400, 230 et 66 kV.

Saleh Al-Kharabsheh, ministre jordanien de l'Énergie et des Ressources minérales, la Jordanie doit "se tenir aux côtés des frères libanais et les aider à surmonter les obstacles auxquels ils sont confrontés dans le secteur de l'énergie."

Le communiqué publié sur le site du ministère jordanien précise que la fourniture, à partir du système électrique jordanien, d'environ 150 Mégawatts d'électricité est prévue de minuit à six heures du matin et 250 megawatts pendant le reste du temps. "Le prix de vente de l'énergie électrique au Liban n'entraînera aucune perte pour le système électrique jordanien, car le coût de la distribution ne sera pas inclus dans le prix de vente", indique Saleh Al-Kharabsheh.

Les centrales électriques manquent de fuel

Le Liban se trouve en cessation de paiement depuis mars 2020 et traverse sa plus grande crise politique, économique et sociale de son histoire. Les habitants du pays du Cèdre subissent des coupures d'électricité. La compagnie Électricité du Liban (EDL) ne peut en fournir que deux à trois heures par jour. Depuis octobre 2021, le pays s'est trouvé plusieurs fois dans le noir deux ou trois jours consécutifs - et encore début janvier 2022 pour 24h -, à cause de la fermeture des principaux sites de production d'électricité. L'arrivée de navires de fuel en provenance d'Irak ne règlent pas le problème, sa qualité n'étant pas suffisante pour assurer le fonctionnement des centrales électriques.

De nombreuses centrales se trouvent donc régulièrement à l'arrêt faute de fuel que la Banque du Liban (BDL) n'a plus les moyens d'acheter, d'autant plus avec la dégringolade de la livre libanaise sur le marché des changes (perte de 95% de sa valeur depuis 2019 par rapport au dollar).

La situation est également aggravée par le peu d'essence disponible dans les stations services, ce qui empêche les Libanais d'alimenter leurs générateurs de secours personnels. Et encore sans parler des prix inabordables du carburant alors que, selon la Banque mondiale, 80% de la population vit sous le seule de pauvreté.

L'offre jordanienne va apporter une réponse temporaire à cette crise énergétique. L'Égypte a également prévu de livrer du gaz, mais aucun calendrier n'a été défini.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info