Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Jordanie obtient une aide de 2,5 mrds$ pour sortir de la crise économique




Le sommet de la Mecque débouche sur une aide de 2,5 mrds$ (photo : Palais royal saoudien)
Le sommet de la Mecque débouche sur une aide de 2,5 mrds$ (photo : Palais royal saoudien)
JORDANIE. L'État jordanien s'est vu accorder, dimanche 10 juin 2018, par l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït, une aide d'un montant total de 2,5 mrds$ (2,11 mrds€).

Cette somme est destinée à épauler le pays qui se trouve en pleine crise économique - majorations multiples du prix du carburant, prix du pain augmenté de 100%, factures d'électricité en hausse de 55% ...- alors que les manifestations se succèdent. La crainte d'un embrasement de la situation sur le modèle des Printemps arabes incite les bailleurs à intervenir. Le pays, qui du changer son premier ministre sous la pression de la rue et doit renoncer à un projet de loi élargissant l'impôt sur le revenu, affronte un déficit budgétaire de 1,75 mrd$ (1,48 mrd€) en 2018. 18,5% de la population se trouve au chômage et 20% en dessous du seuil de pauvreté.

Un premier acompte des 2,5 mrds$  a été versé en dépôt à la Banque centrale jordanienne lors du sommet des quatre pays qui se déroulait à La Mecque. Suivront un soutien budgétaire annuel sur cinq ans et le financement de projets de développement grâce à des garanties données par ces trois pays à la Banque mondiale pour la Jordanie.

L'UE aide aussi la Jordanie

Dans le même temps, l'Union européenne va prêter 20 M€ à la Jordanie pour "soutenir des projets en faveur des tranches les plus vulnérables de la société", comme l'a souligné Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie européenne, à Amman dimanche 10 juin 2018.

En octobre 2017, la Commission européenne avait consenti à un prêt de 200 M€ (versé en deux tranches entre 2017 et 2018) à la Jordanie dans le cadre du programme européen d'assistance macrofinancière (AMF). Cette enveloppe était destinée à "renforcer les réserves de change du pays et l'aider à répondre à ses besoins en termes de balance des paiements et de financement budgétaire" ainsi qu'à soutenir les réformes dans la gestion des finances publiques, le système fiscal, le système de protection sociale, l'éducation, la formation professionnelle, les politiques commerciales et les politiques actives du marché du travail pour accroître les possibilités d'emploi pour les citoyens jordaniens et les réfugiés syriens vivant en Jordanie. L'UE a également financé en 2017 une aide de 680 M€ en faveur des réfugiés et des communautés vulnérables.

Au total, et depuis 2011, l'UE a aidé la Jordanie - pays au "statut avancé" depuis 2010, pour un montant de 1,6 mrd€ (dont 264 M€ de prêts de la Banque européenne d'investissement) notamment sur les secteurs hydraulique, énergétique et humanitaire.




Lundi 11 Juin 2018



Lu 1152 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA