Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Grèce obtient 1,63 mrd€ de l'Europe pour l'aider dans sa transition énergétique et climatique


Rédigé par Eric Apim, le Vendredi 17 Juin 2022 - Lu 844 fois


La Macédoine occidentale - ici Kastoria - va bénéficier du FTJ (photo: Région de Macédoine occidentale)
La Macédoine occidentale - ici Kastoria - va bénéficier du FTJ (photo: Région de Macédoine occidentale)
GRÈCE. La Grèce va bénéficier du programme du Fonds pour une transition juste (FTJ) adopté par la Commission européenne jeudi 16 juin 2022 à Bruxelles. Ce pays recevra 1,63 mrd€ pour "atténuer les effets de la transition énergétique et climatique sur l'économie et la société locales", comme précisé dans un communiqué de l'institution.

"La Grèce est le premier État membre dont l'accord de partenariat 2021-2027 a été approuvé et elle est également le premier pays dont le programme et les plans pour une transition juste ont été adoptés. La Grèce progresse rapidement vers une croissance verte et juste pour tous", se félicite Elisa Ferreira, membre de la Commission européenne, chargée de la cohésion et des réformes.

Le programme FTJ va soutenir la décarbonisation en Macédoine occidentale ainsi qu'à Megalopolis et dans les communes adjacentes. Les centrales électriques à combustibles fossiles seront également progressivement supprimées dans les îles septentrionales et méridionales de la mer Egée et sur celle de Crète.

Ces territoires grecs sont les plus touchés par la transition énergétique et climatique. Deux grandes initiatives s'y dérouleront. La première prendra la forme d'une "zone d'innovation" en Macédoine occidentale pour le développement d'infrastructures et d'actions en faveur de l'entrepreneuriat innovant. La seconde consistera à créer une plate-forme "Bioéconomie 360°" dans les villes de Megalopolis, Gortynia, Oichalia et Tripoli pour favoriser la croissance d'activités commerciales - comme l'agroalimentaire, l'économie circulaire et numérique - tout au long de la chaîne de valeur de la bioéconomie.

20,4% de l'enveloppe pour l'emploi

L'enveloppe du FTJ viendra aussi appuyer la transition énergétique, l'adaptation en matière d'utilisation des sols et l'économie circulaire (amélioration de l'efficacité énergétique, renforcement de l'autoproduction par l'intermédiaire des communautés d'énergie, sources d'énergie renouvelable, électromobilité et systèmes de stockage de l'énergie).

"Le Fonds pour une transition juste encouragera la diversification et la modernisation de l'économie, et notamment la création d'emplois, ainsi que la mise à niveau et la reconversion professionnelles des personnes touchées par la transition", précise le communiqué. Dans ces régions, 20,4% du total de la somme reçue sera dédié au renforcement des ressources humaines, des compétences de la main-d’œuvre, et à la promotion de l'emploi.

"L'urgence d'une transition de l'Europe vers une énergie propre a nettement augmenté à la suite de la guerre d'agression menée par la Russie contre l'Ukraine. Nous devons tourner la page des énergies fossiles plus vite que prévu et protéger les groupes vulnérables face à des factures d'énergie impayables en accélérant le déploiement des énergies renouvelable", commente Frans Timmermans.

Pour le vice-président exécutif de la Commission européenne chargé du Pacte vert pour l'Europe, " compte tenu des prix élevés de l'énergie, le risque d'aggravation des disparités se concrétise (...) La Grèce va maintenant recevoir une aide supplémentaire pour mettre en place une économie verte, inclusive et résiliente, proposant des emplois décents pour tous. Voilà une bonne nouvelle pour la Grèce, ses régions et l'ensemble de ses citoyens!"




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info