Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La France va accélérer sa transition énergétique mais reste fidèle au nucléaire


Emmanuel Macron a présenté mardi 27 novembre les grandes orientations de la programmation pluriannuelle de l'énergie.


            Partager Partager

Fessenheim sera la seule centrale nucléaire à fermer. Photo EDF.
Fessenheim sera la seule centrale nucléaire à fermer. Photo EDF.
FRANCE. Le Président de la république française a donné la feuille de route de la France en matière d'énergie pour la prochaine décennie. Il n'a en revanche pratiquement rien annoncé de concret concernant les revendications des gilets jaunes qui bloquent le pays depuis une dizaine de jours. Seule concession, une sœur jumelle de l'ex TIPP (fiscalité sur les carburants adaptée aux prix du pétrole) devrait voir le jour.

La France ne renoncera pas au nucléaire, mais fermera la centrale de Fessenheim en 2020. « Quatorze réacteurs de 900 mégawatts seront arrêtés d'ici à 2035. Ce mouvement commencera à l'été 2020 avec l'arrêt définitif des deux réacteurs de Fessenheim. "Il restera alors à organiser la fermeture de douze réacteurs entre 2025 et 2035 " détaille le Président de la République.

Emmanuel Macron rallonge donc de dix ans l'objectif de faire passer la part du nucléaire dans la production d'électricité au dessous de 50% . La loi de transition énergétique prévoyait ce basculement en 2025. « Je n'ai pas été élu sur un programme de sortie du nucléaire mais sur une réduction du nucléaire dans le mix énergétique" se justifie le Président. "J'aurais aimé le faire dès 2025. Nous maintenons le cap des 50% mais repoussons l'échéance à 2035».

L'abandon du charbon est confirmé. Les quatre centrales que possède la France stopperont leur activité d'ici 2022.

Le PPE ( programmation pluriannuelle de l'énergie) fait passer le budget annuel alloué aux énergies renouvelables de cinq à sept milliards d'euros. La France lancera quatre nouveaux appels d'offres pour développer des fermes éoliennes offshore. Au total, entre 2018 et 2030, la capacité de production du parc éolien sera multipliée par trois, celle du solaire par cinq.

Gérard Tur

Mardi 27 Novembre 2018

Lu 934 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Juin 2019 - 10:34 Le Maroc relance l'appel d'offres Noor Midelt II


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.