La France, l'Italie et l'Espagne en pointe pour taxer les GAFA €


Faute d'unanimité, l'Europe n'adoptera pas une taxe GAFA. La France, l'Espagne et l'Italie vont donc jouer les précurseurs en modifiant leur fiscalité pour taxer les géants du numérique sur le chiffre d’affaires réalisé in situ.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés

Nous vous proposons :

- l'achat de cet article à 3 €
- une offre particuliers dès 5 € par mois,
- deux offres professionnelles à 10 et 14 € par mois.


Paiement par Paypal. Paiement par chèque seulement pour les abonnements annuels.

Vous souhaitez avoir plus d'infos ? Un souci avec votre abonnement ? : Contactez la rédaction

La France, l'Italie et l'Espagne en pointe pour taxer les GAFA
Rédigé le Mercredi 6 Mars 2019