Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La France et le Maroc veulent se rapprocher pour conquérir les marchés africains


Rédigé le Jeudi 16 Novembre 2017 à 17:09 | Lu 5953 commentaire(s)


Le port de Tanger Med et l'usine Renault toute proche symbolisent la qualités des liens économiques tissés entre le Maroc et la France. Photo GT.
Le port de Tanger Med et l'usine Renault toute proche symbolisent la qualités des liens économiques tissés entre le Maroc et la France. Photo GT.
MAROC/FRANCE. A l'occasion de sa visite au Maroc jeudi 16 novembre, dans le cadre du Forum économique Maroc-France organisé par la CGEM et le MEDEF, le premier ministre français Édouard Philippe a annoncé le doublement du montant annuel de prêts de l'AFD (agence française de développement) à destination du Maroc (400 M€). Le Maroc et la France vont mettre en place une stratégie commune pour conquérir ensemble les marchés africains.

Second partenaire commercial du Maroc derrière l'Espagne, la France entend faire du royaume sa tête de pont vers l'Afrique. Une volonté reçu 5 sur 5 par la Maroc qui ambitionne justement de devenir la base avancée des entreprises européennes sur le marché africain. Le premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani, estime que « le Maroc donne accès à des opportunités d’investissement conséquentes dans le continent africain ».

50 000 français vivent au Maroc. Un tiers des touristes étrangers qui visitent le pays sont français. Les 900 sociétés françaises installées dans le royaume y emploient près de 100 000 salariés. Renault, et maintenant PSA, ont développé autour de Tanger un véritable pôle industriel automobile. D'autres grands groupes hexagonaux construisent des infrastructures comme la ligne TGV ou le port de Tanger Med. La France est le premier investisseurs étranger au Maroc. Une présence forte, mais globalement, les parts de marché de la France dans le royaume diminuent d'année en année au profit de pays comme l'Espagne.

La présence marocaine en France est elle aussi très importante. 1,5 million de marocains vivent dans l'hexagone, ce qui représente 40% de la diaspora du pays. 30 000 jeunes y étudient. Le Maroc vend à la France à peu près autant qu'il lui achète.

La France et le Maroc veulent se rapprocher pour conquérir les marchés africains




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation