Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La France et le Maroc font le point sur la situation de l'UPM soulignant l'importance de la concrétisation des projets


Rédigé par , le Vendredi 14 Octobre 2011 - Lu 1301 fois


Le secrétaire général de l'UPM, Youssef Amrani (photo UpM)
Le secrétaire général de l'UPM, Youssef Amrani (photo UpM)
MAROC / FRANCE. La France et le Maroc réitèrent leurs volontés de concrétisation des projets de l'Union pour la Méditerranée (UpM) afin de consolider la crédibilité de l'organisation.

L'UpM, créée en juillet 2008, regroupe quarante-trois membres et a pour ambition de donner un nouveau souffle à la coopération euroméditerranéenne lancée en 1995 à Barcelone.

Depuis sa création, l'UpM subit certains revers notamment son impuissance à surpasser les blocages du conflit israélo-palestinien. En 2010, notamment, le conflit entre Israël et la Palestine provoqua à deux reprises le report d'un sommet de chefs d'État et de gouvernement de l'organisation.

Pour renforcer sa crédibilité, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au Maroc, Taïeb Fassi Fihri, souligne l'engagement du pays à renforcer l'UPM "en tant que cadre partenarial adéquat pour accélérer l'intégration régionale entre les deux rives de la Méditerranée". Taïeb Fassi Fihri marque notamment sa volonté de concrétiser le projet de créer une université euroméditerranéenne à Fès et demande au secrétaire général de l'UpM, Youssef Amrani, d'aider le Maroc dans ce projet.

La France juge, quant à elle, plus "que jamais nécessaire" une relance des projets concrets de l'UpM pour surmonter les blocages politiques, selon le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé. "L'UPM ne fonctionne pas en dehors des réalités politiques, mais ce n'est pas une instance dont le rôle est politique. Nous essayons de travailler sur des projets opérationnels", assurait le ministre ajoutant que “le Maroc est pleinement convaincu que l'UPM a toute la légitimité et tout le potentiel pour donner un sens géopolitique à la Méditerranée”.

Youssef Amrani a déclaré, dimanche 10 octobre 2010, que la crédibilité de l'organisation devait se faire à travers notamment la concrétisation des six projets structurants arrêtés par le sommet de Paris en juillet 2008. Citant notamment le projet d'office méditerranéen de la jeunesse, le développement économique, les énergies renouvelables ou encore la protection civile. "Il faut des projets concrets qui ont un impact en terme d'emplois pour soutenir les transitions démocratiques" souligne-t-il.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info