Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



La France et Marseille se préparent à accueillir la Coupe du monde de rugby en 2023



            Partager Partager

Claude Atcher a mis au point la convention pour l'accueil des matchs de la Coupe du monde de rugby à Marseille en 2023 avec Jean-Claude Gaudin et ses deux adjoints, Richard Miron (Sports) et Frédérick Bousquet (grands événements). (photo : F.Dubessy)
Claude Atcher a mis au point la convention pour l'accueil des matchs de la Coupe du monde de rugby à Marseille en 2023 avec Jean-Claude Gaudin et ses deux adjoints, Richard Miron (Sports) et Frédérick Bousquet (grands événements). (photo : F.Dubessy)
FRANCE. "Nous attendons entre 50 et 60 M€ de résultats pour la Coupe du monde de rugby organisée en France en 2023", dévoile Claude Atcher, venu à Marseille mardi 23 octobre 2018, pour signer le partenariat entre son organisme et la ville pour cet événement. "100% des bénéfices de la manifestation iront financer des actions de développement du rugby dans les villes qui candidateront. Cela pourra concerner des infrastructures, comme du matériel pour les clubs", précise le directeur général du Comité d'organisation de la Coupe du monde de rugby France 2023 (GIP France 2023).

En 2007, lors de la précédente édition de ce tournoi en France, les 34 M€ d'argent dégagé n'avaient pas profité au sport localement. Le GIP France 2023 a donc décidé de racheter à World Rugby (organisme international qui gère le rugby à XV et à Sept) les droits commerciaux des sponsors pour les partenaires nationaux et les fournisseurs.

L'ensemble des retombées économiques de cet évènement - qui coïncide avec le bicentenaire de la naissance de ce sport - pourraient atteindre le milliard d'euros selon Bernard Laporte, président de la Fédération française de Rugby (FFR). Lors de la dernière Coupe du monde en Angleterre et au Pays-de-Galles en 2015, les visiteurs étaient restés en moyenne quatorze jours sur place pour une dépense de 2 700€ par personne.

"Marseille est une ville de rugby"

Claude Atcher promet que 100% des bénéfices seront reversés aux villes (photo : F.Dubessy)
Claude Atcher promet que 100% des bénéfices seront reversés aux villes (photo : F.Dubessy)
"Notre GIP (NDLR : Groupement d'intérêt public) assurera l'équité de traitement entre les villes. Elles vont engager des frais d'accueil et nous investirons la même somme qu'elles en terme d'organisation", prévient Claude Atcher.

Marseille sera l'une des huit villes d'accueil de la Coupe du monde de rugby 2023 (la prochaine se déroulera au Japon du 20 septembre au 2 novembre 2019) avec Paris, Lille, Lyon, Nantes, Nice, Saint-Etienne et Toulouse.

"Marseille est une ville de rugby ! Lors de la Coupe du monde 2007, son stade avait réalisé la plus grande audience avec 97% des billets disponibles vendus", commente le directeur général de France 2023. La cité phocéenne bénéficiera de six matchs sur les quarante-huit matchs qui se joueront en France pour cette édition dont, sans doute, deux quarts de finale comme en 2007.

Jean-Claude Gaudin attend de fortes retombées des matchs de rugby (photo : F.Dubessy)
Jean-Claude Gaudin attend de fortes retombées des matchs de rugby (photo : F.Dubessy)
En dehors de plusieurs matchs internationaux qui y seront programmés, la ville va pouvoir s'échauffer avec la balle ovale grâce à deux événements. Marseille recevra les 7, 17 et 23 novembre 2019 les phases de repêchage de la Coupe du Monde 2019. Un tournoi regroupant le Canada, Hong Kong, l'Allemagne et le Kenya, et dont le gagnant décrochera la dernière place pour participer à l'édition au Japon. Les 22 et 23 mai 2020, le Stade Vélodrome sera le théâtre des deux finales européennes de rugby : celle de la Champions Cup et celle de la Challenge Cup.

"Les événements rugby restent très important pour Marseille. Ils participent à l'économie de la ville et les supporters respectent les règles de citoyenneté", souligne Jean-Claude Gaudin, maire de la ville.


Mardi 23 Octobre 2018

Lu 1582 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss