Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La France autorise le rachat de NYSE-Euronext par ICE



            Partager Partager

L'opération "pourrait être suivie d’une autonomisation d’Euronext avec un désengagement progressif d’ICE", souligne le ministère français (image ICE)
L'opération "pourrait être suivie d’une autonomisation d’Euronext avec un désengagement progressif d’ICE", souligne le ministère français (image ICE)
FRANCE. Pierre Moscovici, ministre français de l'Économie et des Finances, approuve mardi 12 novembre 2013, le rachat de NYSE-Euronext par Intercontinental Exchange (ICE). 
 
Gérant notamment les bourses de New-York et de Paris, NYSE-Euronext compte près de 8 000 valeurs cotées. Place boursière basée aux États-Unis, ICE répond notamment "aux besoins de gestion des risques des marchés mondiaux pour les produits agricoles, le crédit, la monnaie, les émissions et l'énergie". 
 
L'accord va dans le sens du rapport confié par le ministère à Thierry Francq, chargé de mission auprès du directeur général de la direction générale du Trésor. Le rapport considère que l'opération représente "une opportunité historique pour les quatre bourses européennes qui constituent Euronext". 
 
Par ailleurs, le rapport souligne que les contributions directes des marchés au financement des entreprises pèsent en France : "plus de 40 % du passif financier net de l’ensemble des sociétés non financières était, en fin 2012, constitué de titres négociables". De plus, Thierry Francq note "un mouvement de désintermédiation des financements" en Europe et en France où "les émissions d’obligations d’entreprises non financières ont avoisiné 79 mrds€ en 2012, contre 60 mrds€ en 2011 et cette tendance s’est confirmée début 2013".
 

Mercredi 13 Novembre 2013

Lu 806 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.