Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Forme 10 de réparation navale reprend du service dans le Port de Marseille


Rédigé par Marie Le Roux, le Mercredi 25 Octobre 2017 - Lu 1829 fois


Le MSC Orchestra en arrêt technique à Marseille (photo : NBDC)
Le MSC Orchestra en arrêt technique à Marseille (photo : NBDC)
BOUCHES-DU-RHÔNE. Le MSC Orchestra est arrimé à la Forme 10 du port de Marseille depuis mardi 24 octobre 2017. Le paquebot de croisières y restera pour un arrêt technique de trois semaines, le temps d'intégrer de nouveaux équipements anti-pollution.

Son arrivée marque la renaissance de la forme 10, qui après dix ans de désaffection, vient de bénéficier d'une réhabilitation. Les Chantiers Navals de Marseille exploitent désormais cette plus grande cale sèche de la région méditerranéenne (465 mètres de long pour 85 de large). Filiale de l'Italien San Giorgio del Porto, l'entreprise amodiataire veut attirer vers son nouvel outil, mais aussi vers les Formes 8 et 9 qu'elle gère également, ces gigantesques navires qui croisent sur la Mare Nostrum. Avec l'ambition de devenir le hub de la réparation navale en Méditerranée.

Les Chantiers Navals de Marseille (140 salariés) disposent d'un autre atout de taille : Costa Croisières a pris, en 2016, un tiers de son capital, ce qui lui offre des facilités accrues pour convaincre tout le groupe Carnival (maison-mère de Costa Croisières) de lui confier ses bâteaux.

Ferdinando Garré, pdg de San Giorgio del Porto, annonce qu'il "va investir 10 M€ d'ici trois ans pour faire de Marseille un hub de la réparation navale. Nous prévoyons l'acquisition d'une nouvelle grue et d'autres équipements." Le chantier cherche à se positionner sur la haute technicité de ses interventions. Ceci lui permettra de se distinguer par rapport à la concurrence favorisée par un coût horaire de la main d'oeuvre largement inférieur (-20% en Turquie, -30% en Roumanie). Avec une redevance annuelle proche du million d'euros pour la seule Forme 10, l'entreprise doit "parvenir à doubler son chiffre d'affaires et remplir les cales sèches toute l'année et non pas six ou sept mois", commente Jacques Hardelay, président des Chantiers Navals de Marseille. L'Aida Blue, le Costa Magica, le Costa Pacifica et un paquebot de la Compagnie du Ponant succèderont au MSC Orchestra dans la Forme 10, alors que le Costa Classica est aujourd'hui traité en Forme 8.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info