Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Femip va conseiller quatre pays pilotes pour les PPP


La 9e conférence de la Femip fait entrer les Partenariats public-privé méditerranéen dans une nouvelle ère. Quatre pays pilotes acceptent de partager leurs expériences avec la Banque européenne d'investissement pour développer les PPP dans leurs pays.


            Partager Partager

Le port de Tanger Med un PPP transformé en succès (photo C.Garcia)
Le port de Tanger Med un PPP transformé en succès (photo C.Garcia)
MAROC / MEDITERRANEE. Une déclaration conjointe entre la Banque européenne d'investissement (BEI) et les neuf pays méditerranéens partenaires (Algérie, Egypte, Gaza/Cisjordanie, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie et Tunisie) a été signée, lundi 30 mai 2011, en conclusion de la 9e conférence de la Femip. La réunion se déroulait à Casablanca en présence des ministres des finances marocain et tunisien sur le thème des Partenariats public-privé (PPP).

En vertu de ce texte, ces pays méditerranéens "reconnaissent la nécessité d'évaluer et d'examiner leurs cadres juridique et financier repectifs relatifs aux PPP et le cas échéant de les améliorer, ainsi que l'environnement financier nécessaire pour satisfaire aux besoins de financement de projets PPP." Ils se disent également prêts à "renforcer l'expertise liée aux processus de mise en oeuvre des programmes et projets PPP" et à "renforcer la coopération régionale et le partage des connaissances et ce, à travers notamment des unités PPP existantes."

De son côté, la BEI et ses partenaires vont "accroître leur soutien aux pays méditerranéens partenaires pour répondre aux défis de développement des infrastructures. Ceci, grâce à un soutien financier et technique, notamment pour la mise en oeuvre de projets PPP pilotes... Vont continuer à accorder un appui technique aux pays partenaires de la Méditerranée pour les aider dans la mise en place d'un cadre de politique générale des PPP et permettre l'introduction de réformes juridiques, le renforcement institutionnel et une plus grande disponibilité des ressources financières pour le développement des infrastructures."

Le Liban pourrait rejoindre les quatre pays pilotes

Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI, entouré des ministres marocain et tunisien des finances (photo F.Dubessy)
Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI, entouré des ministres marocain et tunisien des finances (photo F.Dubessy)
Philippe de Fontaine Vice, vice-président de la BEI, tire quatre leçons de ces discussions lors de la 9e conférence de la Femip. "Il existe quatre consensus : sur l'urgence et le potentiel des PPP, sur le besoin de financement additionnel et innovant des PPP, sur le besoin d'expertise car il n'existe aujourd'hui plus de différence entre le nord et le sud et enfin sur la nécessité de passer au concret."

La réunion de Casablanca marque véritablement un pas de géant pour les PPP méditerranéens. Reste cependant encore à convaincre les ministres européens le 12 juillet 2011 à qui sera remise cette déclaration. Ils devront la valider mais aussi valider politiquement le fait que l'EPEC (Centre européen d'expertise des PPP basé à Luxembourg), qui fonctionne aujourd'hui uniquement pour les pays européens, voit ses attributiions étendues à la région méditerranéenne.

La BEI a proposé que l'Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie deviennent des pays pilotes pour les PPP. "Ils sont demandeurs et c'est un honneur autant qu'un défi, nous feront un point dans un an" souligne Philippe de Fontaine Vive. Le Liban a fait également connaitre sa volonté de rejoindre ce groupe de pays pilotes mais il lui faudra d'abord faire voter par son Parlement sa loi sur les PPP.

Parallèlement, la Jordanie, via le représentant de son mlinistre des finances, a proposé d'accueillir la prochaine conférence de la Femip.

Entre 2006 et 2010,  vingt et un projets de PPP sur neuf pays ont été recensés pour un montant de 4 mrds€. Les besoins d'ci à 2030 dans cette zone seraient de 300 mrds€

Lire aussi : La Femip veut apporter ses conseils pour développer les PPP dans le sud de la Méditerranée

Read our special PPP issue in English

Frédéric Dubessy, à CASABLANCA
Lundi 30 Mai 2011

Lu 2097 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.