Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Croatie va obtenir 9 mrds€ dans le cadre de la politique de cohésion européenne


Rédigé par Eric Apim, le Jeudi 25 Août 2022 - Lu 814 fois


L'UE veut aider toutes les régions croates à rattraper leur retard sur la capitale (photo: F.Dubessy)
L'UE veut aider toutes les régions croates à rattraper leur retard sur la capitale (photo: F.Dubessy)
CROATIE. Dans le cadre de son accord de partenariat avec la Commission européenne et la politique de cohésion de l'UE pour la période 2021-2027, la Croatie va obtenir une aide financière de 9 mrds€. Elle sera répartie dans l'ensemble du territoire de ce pays des Balkans occidentaux pour permettre à toutes les régions de rattraper leur retard par rapport à la capitale Zagreb.

Cette enveloppe servira à "promouvoir la cohésion économique, sociale et territoriale de ses régions et ses transitions écologique et numérique", comme le souligne un communiqué de la Commission européenne. "Ces investissements contribueront à réduire les disparités économiques régionales et à améliorer la formation professionnelle et les possibilités d'emploi. Les fonds de l'UE favoriseront le développement d'une économie croate compétitive, innovante et axée sur l'exportation", poursuit le texte.

31% de cette manne de 9 mrds€ émanera du Fonds européen de développement régional (Feder) avec, notamment 1,7 mrd€ pour soutenir "une transformation économique intelligente et innovante de la Croatie en renforçant la compétitivité et l'internationalisation des petites et moyennes entreprises (Pme) et en contribuant à améliorer les compétences des salariés". 3% de l'argent débloqué par le Feder sera réservé au développement d'îles intelligentes et durables.

Atténuation des effets de la transition écologique sur l'économie et l'emploi

Le Fonds de cohésion aux objectifs climatiques fournira 39% de la somme, dont 2,6 mrds€ iront à l'amélioration de l'efficacité énergétique et l'augmentation de la part des énergies renouvelables dans la production d'énergie. Elle devrait atteindre les 60% en 2030.

Le nouveau Fonds de transition juste (FTJ) apportera 179 M€ pour "atténuer les effets de la transition écologique sur l'économie et l'emploi". Parallèlement, près de 2,5 mrds€ du Fonds social européen plus (FSE+) viendront "stimuler la création d'emplois de qualité et l'acquisition de compétences et à améliorer l'éducation, les soins de santé et les services sociaux". Ceci comprendra un soutien à l'emploi, en particulier pour les femmes, les jeunes et les groupes vulnérables, ainsi qu'une "amélioration des capacités des institutions du marché du travail telles que les services publics de l'emploi, y compris par la numérisation".

"Je me félicite de l'orientation stratégique des investissements du FSE +, de la promotion d'emplois de qualité, de l'offre pour chacun des compétences dont il a besoin pour naviguer sur le marché du travail d'aujourd'hui et de demain, et du financement substantiel des services sociaux qui sont essentiels à l'inclusion sociale, y compris l'assistance aux personnes handicapées, les soins de santé et les soins de longue durée", commente Nicolas Schmit, commissaire européen à l'emploi et aux droits sociaux.

Inciter à une pêche durable

Une partie des fonds obtenus pemettra de développer une aquaculture durable en Croatie (photo: F.Dubessy)
Une partie des fonds obtenus pemettra de développer une aquaculture durable en Croatie (photo: F.Dubessy)
Le Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l'aquaculture (Feampa) investira 244 M€ en Croatie pour inciter à une pêche durable, protéger la biodiversité et développer des secteurs de la transformation et de l'aquaculture vers une durabilité. "Cet accord de partenariat stimule la transition écologique et numérique de la Croatie et contribue à la consolidation de secteurs de la pêche et de l'aquaculture durables, innovants, résilients et à faibles émissions de carbone dans l'Adriatique", confirme Virginijus Sinkevičius, commissaire à l'environnement, aux océans et à la pêche.

"Depuis l'adhésion de la Croatie à l'UE (NDLR: en juillet 2013) , la politique de cohésion a investi dans le développement équilibré du pays l'équivalent de 4 % du PIB croate, ce qui a permis d'améliorer sa compétitivité, de créer de nouveaux emplois et de promouvoir une économie plus verte et plus numérique", souligne Elisa Ferreira, commissaire européenne à la cohésion et aux réformes.

Ce sont principalement les financements européens (85% du budget total) qui ont, par exemple, permis l'inauguration mi-août 2022 du pont de Pelješac. Cet ouvrage offre désormais une continuité territoriale à la Croatie.

Cette nouvelle enveloppe de fonds supplémentaires pour la période 2021-2027 va permettre de poursuivre cet engagement.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info