Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Cour suprême d'Israël confirme l'expulsion de l'humanitaire Omar Shakir


Rédigé par , le Mardi 5 Novembre 2019 - Lu 1496 fois


Omar Shakir ne bénéficie plus depuis 2017 de permis de séjour en Israël (photo : HRW)
Omar Shakir ne bénéficie plus depuis 2017 de permis de séjour en Israël (photo : HRW)
ISRAËL. La Cour suprême israélienne a décidé, mardi 5 novembre 2019, de valider l'expulsion d'Israël d'Omar Shakir, directeur de l'ONG Human Rights Watch pour Israël et les Territoires palestiniens. Initialement prévue en juillet 2019, cette audience avait été repoussée. Une nouvelle demande de report de la procédure avait été présentée par HRW, pour attendre la formation d'un nouveau gouvernement israélien après les élections législatives du 17 septembre 2019, mais refusée par l'institution.
Aujourd'hui, l'organisation humanitaire ne dispose plus d'aucun recours pour éviter le départ de son responsable.

Selon Kenneth Roth, directeur exécutif de HRW, "la Cour suprême a effectivement déclaré que la liberté d'expression en Israël n'incluait pas un plaidoyer principal en faveur des droits des Palestiniens."

En février 2017, après la publication quelques mois avant d'un rapport très critique de l'organisation sur les entreprises étrangères travaillant dans les colonies en Cisjordanie, les autorités israéliennes décidaient de ne plus délivrer de visas de travail au personnel étranger de HRW. Avec comme motif le soutien de la campagne de boycott d'Israël (BDS - Boycott, Désinvestissement, Sanctions) par Omar Shakir, citoyen américain. Une décision entérinée par la Knesset, le Parlement israélien en mars 2017.
Le permis de séjour du directeur de HRW a pris fin en mai 2018 alors que l'association humanitaire a toujours réfuté tout soutien à BDS de sa part et de celle d'Omar Shakir.

"Tout ceux qui agissent contre Israël doivent savoir que nous ne leur permettrons pas de vivre, ni de travailler ici", a commenté Arié Dery, ministre israélien de l'Intérieur, le qualifiant de "militant du BDS soutenant le boycott d'Israël de manière active."

Avec la décision de la Cour suprême, le gouvernement israélien peut, du jour au lendemain, prononcer l'expulsion d'Omar Shakir du pays. "J'aurais vingt jours pour partir et ce sera comme l'Iran, la Corée du Nord et l'Egypte qui bloquent l'accès des représentants de HRW", souligne l'intéressé.




Lire aussi :
< >

Jeudi 30 Juin 2022 - 17:20 Les croisières tentent de se verdir €


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info