Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Cour permanente d'arbitrage tranche en faveur de l’État algérien contre l'Italien Consutel Group



            Partager Partager

La Cour permanente d'arbitrage tranche en faveur de l’État algérien contre l'Italien Consutel Group
ALGÉRIE / ESPAGNE. Par un arrêt du 3 février 2020, la Cour permanente d'arbitrage de la Haye dédouane l'État algérien de toute responsabilité dans le litige qui l'opposait, depuis juin 2017, à l'Espagnol Consutel Group.

Le différent concernait un contrat de partenariat portant sur la conception et la mise en place d'un réseau de téléphonie, conclu entre Algérie Telecom (entièrement détenue par l'État algérien) et la société Spec-Com Algérie, filiale à 98,4% de Consutel Group. L'Italien affirmait que la responsabilité du non respect des engagements et des manquements de l'opérateur algérien dans cet accord incombait à l'État algérien, via son ministère de la Poste et des Télécommunications (MPTIC), en vertu des règles d'attribution en droit international.

Selon le demandeur un programme de modernisation et de développement de nouvelles technologies de télécommunications a été mis en place en Algérie par une initiative du président Bouteflika. Il s'agissait notamment d'un projet de déploiement de la fibre optique (FTTx). Pour l'État algérien, cette initiative appartenait à la seule Algérie Télécom.

Un contentieux datant de juin 2017

Le 20 mars 2007, un protocole d'accord a été signé entre Algérie Télécom et S-Com Canada (actionnaire à 45% de Spec-Com Algérie). L'entreprise s'engageait à fournir, à titre gratuit, un système expérimental de connexion par fibre optique FTTH (fibre jusqu'au domicile) d'une capacité de 100 lignes et 50 terminaux d'abonnés pour installation dans la région d'Oran. Tout a bien été déployé jusqu'en juillet 2007 avec succès. En octobre 2007 Algérie Telecom et S-Com Canada paraphaient un MoU (Memorandum of understanding) pour définir leur collaboration et déployer le système dans l'ouest algérien, puis en novembre 2007, une convention de partenariat. En septembre 2008, Consutel prenait une participation de 50% du capital de Spec-Com.

Le 13 mars 2010, le MPTIC informait Algérie Télécom que la fourniture du service de télévision par le biais de l'Internet prévu par le projet FTTx était interdite. Une décision contraignant l'opérateur à signifier à Spec-Com son "impossibilité de remplir son obligation de commercialiser le produit FTTx en raison du défaut d’obtention de l’autorisation y afférente". Une interdiction levée quelques mois plus tard, mais avec un ralentissement du projet que Spec-Com impute à Algérie Télécom. Et au final de nombreuses difficultés entre les deux parties jusqu'à l'abandon progressif du projet FFTx et le début du contentieux judiciaire en juin 2017.

"Le Tribunal conclut que les demandes fondées sur la violation du contrat de partenariat sont pour l’essentiel des violations contractuelles qui ne rentrent pas dans le champ de la compétence qui lui est attribuée par le traité bilatéral applicable, et pour celles qui tombent dans le champ de sa compétence, qu’elles sont infondées", précise le jugement de la Cour permanente d'arbitrage.

La Cour rejette les demandes de Consutel de réparations pour cause de dommages subis (408,88 M$), ayant causé la faillite de Spec-Com et de son entreprise mère Consutel.

Lundi 10 Février 2020

Lu 1113 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA


agenda

Recherche personnalisée

Soumettre un événement

À cause de la pandémie du Covid-19
et des différentes restrictions
de circulation, de confinement et de fermeture des lieux publics dans les pays méditerranéens, nous suspendons jusqu'à nouvel ordre la publication
de notre agenda







À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.