Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






La Cour des comptes sévère sur les finances françaises



            Partager Partager

FRANCE. Dans son rapport sur "la situation et les perspectives des finances publiques 2014", la Cour des comptes française dénonce "des comptes publics qui restent plus dégradés que ceux de la moyenne de l'Union européenne" et "des risques de dépassement de l'objectif de déficit en 2014".

Rendu public mardi 17 juin 2014, le texte précise qu'en 2013 le déficit public a été réduit de manière moins importante que prévu. "Si le déficit de l’État a diminué de près de 13 mrds€, celui des administrations de sécurité sociale ne se réduit quasiment plus depuis 2011 et celui des administrations publiques locales s'est creusé à 0,4% du PIB."

Pour l'institution, "la France n'a pas amélioré la situation relative de ses déficits publics... Les dépenses publiques ont crû en France, en 2013 alors qu'elles ont baissé dans le reste de l'Europe, et la progression des recettes y a été plus forte qu'ailleurs."

Pour 2014, les prévisions de la Cour des comptes demeurent guère optimistes. "La prévision de croissance de 1 % du PIB en 2014 retenue par le programme de stabilité a été jugée élevée, sans être considérée hors d’atteinte, par le Haut Conseil des finances publiques. Compte tenu des pertes de recettes enregistrées en 2013, le programme de stabilité prévoit, pour 2014, un rendement des prélèvements obligatoires inférieur de 10 mrds€ à la prévision de septembre dernier. Malgré cette correction, la Cour identifie encore un risque à la baisse, de 2 à 3 mrds€, lié à la prévision d’élasticité des prélèvements obligatoires... Les nouveaux objectifs de dépenses de l’État devraient être atteints, de même que ceux des administrations de sécurité sociale (hormis ceux de l’Unédic). En revanche, malgré leur révision à la hausse, les prévisions de croissance des dépenses des administrations publiques locales paraissent encore sous-estimées, masse salariale et prestations sociales notamment."

L'institution envisage ainsi un déficit des administrations publiques proche de 4,0 % du PIB en 2014, voire légèrement supérieur si la prévision de croissance du gouvernement ne se réalise pas. "Même si les objectifs de déficit du programme de stabilité sont atteints, la dette publique dépassera 2 000 mrds€ à la fin de 2014."

Lire le rapport complet de la Cour des comptes sur "la situation et les perspectives des finances publiques 2014"

Mardi 17 Juin 2014

Lu 1472 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Décembre 2019 - 14:38 La dette publique de la France dépasse les 100% du PIB


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.