Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Cour des comptes européenne épingle les aides de l'UE à l'ARYM



            Partager Partager

La Cour des comptes européenne juge peu efficaces les aides accordées à l'ARYM (photo DR)
La Cour des comptes européenne juge peu efficaces les aides accordées à l'ARYM (photo DR)
ARYM / EUROPE. Selon un rapport rendu public lundi 27 juin 2016 à Luxembourg, la Cour des comptes européenne pointe le peu d'efficacité de l'aide accordée par l'Union européenne à l'Ancienne république yougoslave de Macédoine (ARYM).

Ces sommes, 615 M€ versés au titre de l'Instrument d'aide de préadhésion (IAP) entre 2007 et 2013, visaient à renforcer les capacités administratives du pays pour favoriser son adhésion à l'UE. Dans les trois principaux secteurs, 11% de cette aide a servi à la réforme de l'administration publique, 18% aux transports et 16% à l'environnement.

La Cour des comptes européenne juge insuffisant l'impact de ces enveloppes, "en raison d'un manque de soutien actif de la part des autorités nationales."
L'institution tire d'autant plus la sonnette d'alarme que l'ARYM continue de recevoir des sommes de l'IAP, 664 M€ programmés pour la période 2014/2020.

Selon le rapport publié, "si les projets financés par l'Union ont généralement été mis en oeuvre comme prévu, il conviendrait toutefois de mieux les cibler et de mieux hiérarchiser les priorités."
Les auditeurs de la Cour estiment en outre que "dans les secteurs clés, tels que les marchés publics et la lutte contre la corruption, les autorités nationales devraient faire meilleur usage des avantages procurés par les fonds de l'UE."

Indépendante depuis 1991 et la division de la Yougoslavie, l'ARYM (2 millions d'habitants dont 510 000 dans sa capitale Skopje et 25 713 km²) est candidate à l'adhésion à l'Union européenne depuis 2005. Elle tient son nom d'une opposition de la Grèce, suivi même d'un blocus économique en 1994, de voir la nouvelle république s'approprier le nom de Macédoine qu'elle considère comme son héritage culturel. L'ARYM (ou en anglais FYROM) reste cependant un nom provisoire pour l'Onu dont elle est membre.

Avec un PIB 2015 de 9 mrds€, l'ARYM a un taux de croissance de 3,3% et un taux de chômage de 27,3%. Sa dette publique atteint les 40% du PIB.

Lundi 27 Juin 2016

Lu 3599 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.