Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Cour des comptes européenne dénonce les gaspillages dans le transport maritime


Rédigé par , le Vendredi 23 Septembre 2016 - Lu 2339 fois


La Cour des comptes européennes regrette la duplication des installations (photo F.Dubessy)
La Cour des comptes européennes regrette la duplication des installations (photo F.Dubessy)
EUROPE. Dans un rapport, rendu public vendredi 23 septembre 2016, la Cour des comptes européennes constate que dans le transport maritime "de nombreux investissements sont inefficaces et précaires, et le risque de gaspillage est élevé".

Les auditeurs évaluent à un tiers les dépenses "inefficaces et précaires" de l'Union européenne consacrées à des installations (quais, bassins, brise-lames) dans les ports maritimes de l'UE entre 2000 et 2013. "Un euro sur trois (194 M€) a été dépensé pour dupliquer les installations existant déjà dans les environs... 97 M€ a été investie dans des infrastructures qui n'ont pas été utilisées ou ont été fortement sous-exploitées pendant plus de trois ans à compter de leur achèvement."

Bruxelles a accordé de 2000 à 2013, quelque 17 mrds€ de prêts et de subventions (6,8 mrds€ sur le budget de l'UE et 10 mrds€ par la BEI). Les auditeurs se sont rendus dans dix-neuf ports maritimes de cinq Etats membres (Italie, Espagne, Allemagne, Pologne et Suède) pour vérifier l'usage de ces sommes.

Un dépassement des coûts de 139 M€

Dix neuf des trente projets achevés examinés accusaient des retards allant jusqu'à 136% de la durée initialement prévue. Sur cinq projets, la Cour constate une rentabilité faible : " l'utilisation des infrastructures supplémentaires financées par l'UE dans ces ports était toujours inadéquate après quasiment dix ans de fonctionnement. Dans quatre ports, les zones concernées étaient toujours vides, ou presque, tandis que dans un cinquième port, aucune activité n'était enregistrée". En tout, les dépassements de coûts s'élèvent à 139 M€.

Le rapport fustige la mauvaise coordination entre la Commission européenne et la Banque européenne d'investissement. "Les prêts accordés par la BEI à des ports voisins situés dans des pays tiers (par exemple au Maroc) ont nui à l'efficacité des fonds de l'Union investis dans les ports des Etats membres".

Selon Oskar Herics, responsable du rapport, "un changement de cap s'impose pour le transport maritime dans l'UE...Les évaluations des besoins sont défaillantes et le risque de gaspillage des montants investis est élevé. Au total, cela concerne près de 400 M€ d'investissements examinés."















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info