Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Cotunav va pouvoir se brancher électriquement à quai à Marseille et la Goulette


Rédigé par , le Mardi 15 Janvier 2019 - Lu 2276 fois


Les navires doivent également être équipés de prises pour le branchement à quai (photo : NBC)
Les navires doivent également être équipés de prises pour le branchement à quai (photo : NBC)
FRANCE / TUNISIE. Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) se trouve en négociations avec le Port de La Goulette (Tunis) pour assurer le branchement électrique à quai des bateaux de la Cotunav (Compagnie tunisienne de navigation - CTN) avec comme objectif de signer une convention CENAQ (Connexion électrique des navires à quai).

A quai, un navire continue à avoir des besoins en électricité à bord et donc laisse tourner des groupes électrogènes (alimentés au Diesel Oil) pour en fournir. Connecter les bateaux en escale au réseau électrique terrestre haute tension permet de jouer à la fois sur la réduction des émissions polluantes, du bruit et des vibrations.

Après avoir réalisé début 2017, une première en France, des installations pour la compagnie La Méridionale (Compagnie méridionale de navigation - CMN) d'un coût de 4,7 M€ pour brancher ses trois navires, le Piana, le Girolata et le Kalliste à une potence, le port de Marseille livrera prochainement le même équipement pour les ferries de Corsica Linea. En mars 2019, le Paglia Orba pourra bénéficier de ce branchement électrique à quai sur le poste 74. En 2020 ce sera le tour du poste 78 où accostent le Pascal Paoli et le Jean Nicoli. Le tout pour un investissement de 4,6 M€.

Prochaine étape : les porte-conteneurs

Le GPMM va proposer le même système aux navires de la compagnie tunisienne. "Nous avons lancé des études pour la connexion électrique des bateaux à quai avec la Cotunav pour équiper le port de la Goulette et permettre que les bateaux se branchent des deux côtés. C'est plus logique.", indique Christine Cabau-Woehrel, présidente du directoire du GPMM.

La prochaine étape devrait être le branchement des porte-conteneurs dans les bassins Ouest (Fos-sur-Mer).

Le prochain plan de développement quinquennal 2019-2023 du port de Marseille-Fos s'appellera "économie bleue et port vert".















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info