Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Corse repousse son plan d'aménagement du territoire


L’Assemblée de Corse vient de repousser le vote du "Padduc", schéma d’organisation du territoire insulaire. Ce nouveau report témoigne du caractère hautement sensible du document.


            Partager Partager

Les détracteurs du Padduc dénoncent l'ouverture à l'urbanisation de certaines zones du littoral de la Corse (photo DR)
Les détracteurs du Padduc dénoncent l'ouverture à l'urbanisation de certaines zones du littoral de la Corse (photo DR)
FRANCE. C’est une Arlésienne à la mode insulaire. Pour la troisième fois de suite, l'Assemblée de Corse a repoussé le vote du Plan d'aménagement et de développement durable de la Corse (PADDUC).

Initialement annoncé pour février, puis reporté au 12 mars, ce vote est à présent prévu pour "la mi-avril" sans plus de précision sur la date.

Ce nouveau report est justifié par la refonte du texte initial, très contesté. Cet automne, le Conseil économique, social et culturel de la Corse (CESC) avait émis un avis défavorable sur le précédent projet élaboré par l’Assemblée territoriale, obligeant celle-ci à revoir sa copie.

Le projet amendé n’en est qu’au début de son long parcours institutionnel. Il devra successivement être soumis au Conseil des sites, puis au CESC, avant d'être examiné par les conseillers territoriaux.

Après le feu vert des élus, le projet de Padduc devra faire l'objet d'une enquête publique, puis d'un second vote, pour adoption définitive.

Controverse

Concrétisation du processus de Matignon, ce plan très controversé fixe les objectifs de développement économique, agricole, social, culturel et touristique de l'île.

Pour son plus fervent défenseur, Ange Santini, président du conseil exécutif de Corse, il s'agit rien moins que d'un "projet de société" qui prévoit "une Corse ouverte à ceux qui veulent s'y installer pour devenir des résidents permanents".

Ses détracteurs, au premier rang desquels on trouve les nationalistes, dénoncent un modèle qui mise notamment sur un tourisme massif et organise une bétonnisation du littoral. Les plus virulents observent que le document rend constructibles des terrains appartenant à des élus locaux.

Selon les chiffres d'Ange Santini, le Padduc supprime près de 10% des espaces naturels remarquables du littoral Corse, soit 7000 hectares.

Mercredi 11 Mars 2009

Lu 3398 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.