Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Commission européenne veut rouvrir la porte à l'adhésion des pays des Balkans



            Partager Partager

La Macédoine du Nord veut rentrer dans l'UE (photo : Berd)
La Macédoine du Nord veut rentrer dans l'UE (photo : Berd)
UNION EUROPÉENNE. Mercredi 5 février 2020, la Commission européenne a rendu publique une proposition destinée à "faire avancer le processus d'adhésion à l'UE en le rendant plus crédible, plus dynamique, plus prévisible et doté d'un pilotage politique plus déterminé". Le texte prévoit de mettre davantage l'accent sur les réformes fondamentales, à commencer par l'état de droit, le fonctionnement des institutions démocratiques, de l'administration publique et de l'économie des pays candidats.

"Lorsque des pays partenaires remplissent les critères objectifs, les Etats membres doivent accepter de passer à l'étape suivante du processus, en respectant le principe de l'approche fondée sur le mérite", souligne Olivér Várhelyi, Commissaire européen en charge du voisinage et de l'élargissement. Les chapitres de négociations (35 aujourd'hui) seront regroupés en six groupes thématiques : "fondamentaux" ; marché intérieur ; compétitivité et croissance inclusive ; programme environnemental et connectivité durable ; ressources, agriculture et cohésion ; relations extérieures.

Cette proposition vise clairement et sans ambiguïté le processus concernant les pays des Balkans occidentaux, et principalement la République de Macédoine du Nord et l'Albanie.

"L'élargissement aux Balkans occidentaux est une priorité absolue"

Le 15 octobre 2019 au Luxembourg, lors d'une réunion des ministres européens des Affaires étrangères, la France, l'Espagne, le Danemark et les Pays-Bas avaient opposé leur veto à l'ouverture de négociations d'adhésion avec l'Albanie en 2020. Ce jour, la France avait été par contre la seule à le brandir également pour la République de Macédoine du Nord. Paris jugeait alors que ni les pays des Balkans, ni l'UE n'était prêts pour ces adhésions. L'unanimité des Etats membres est requise.

Le Parlement européen avait critiqué cette attitude et réclamé, par une résolution le 24 octobre 2019, la relance des négociations d'adhésion avec ces deux pays.

"L'élargissement de l'Union européenne aux Balkans occidentaux est une priorité absolue pour la Commission", indique Olivér Várhelyi. Il entend "proposer des mesures concrètes pour améliorer le processus d'adhésion. Tout en renforçant et en améliorant le processus, l'objectif reste l'accession et l'adhésion pleine et entière à l'UE." Et donc ouvrir les négociations avec la République de Macédoine du Nord et l'Albanie.

Un sommet UE-Balkans occidentaux est programmé les 6 et 7 mai 2020 à Zagreb. La Commission européenne espère que les Etats membres approuveront cette proposition avant son ouverture. Elle proposera d'ailleurs, lors de cette réunion, "un plan de développement économique et d'investissement pour la région", dévoile Olivér Várhelyi.

Jeudi 6 Février 2020

Lu 1257 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.